Colombiers-du-Plessis

igorron[1] - Copie - CopieCOLOMBIERS_DU_PLESSIS-53

Commune : COLOMBIERS-du-PLESSIS (53120)

(appellation « du Plessis » depuis le 5 août 1919)

Canton de : Gorron (1984)

Fiche mise à jour le 19 Juillet 2017..

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

 Photo JLC 8 août 2013.

Description :

Ce monument est le modèle 63bis du catalogue du fournisseur, il se présente sous le forme d’un obélisque en granit surmonté d’un quadruple motif en forme de croix de guerre. Le tout reposant sur une base à deux niveaux de 2 mètres de coté, base ornée aux angles d’un obus de gros calibre. Le haut du monument est décoré d’une palme en bronze. L’inscription dédicace figure sur la partie basse avant, les autres cotés recevant les noms des Colombierrais morts durant la guerre de 1914-1918. Les morts des autres conflits sont gravés sous la partie du socle où figure la dédicace.

Emplacement : Centre bourg près de l’Eglise

Entrepreneur : M. Adolphe Brault, carrier à Louvigné du Désert (Ille et Vilaine)

Inscriptions :

Colombiers-du-Plessis à ses Enfants Morts pour la France
1914 – 1918 – 1939 – 1945

Décédés :

en 1914-1918 : 56
en 1939-1945 :  7 + 1 Résistant

La construction d’un monument dédié aux morts héroïques  de la commune fut voté lors de la séance du conseil municipal du 22 mai 1920, séance présidée par Monsieur Clément Noury Maire. Il fut réalisée la même année. Modèle n° 63 bis du catalogue, il occasionna une dépense de 5.000 Francs. Cette somme fut couverte par une souscription publique de 3.505 Francs à laquelle s’ajouta un crédit municipal de 1.500 Francs. Bénédiction et inauguration du monument se déroulèrent le dimanche 28 novembre 1920.

Photo Mars 2001.

Carte postale collection Paul Briand.

_____________________________________________________________________________

 Liste Alphabétique des Morts de la Commune. 

(Sources :  Mémorial GenWeb>Mémoire des Hommes>Agnès Morenne)

– Le recensement de 1911 faisant état d’une population de 1.045 habitants, le pourcentage des décès durant le  premier conflit  mondial s’élèverait donc à  5.35 % des  habitants de la commune, soit 10.70 % de la population mâle et 32.10 % de la  génération 20-40 ans de cette même population.

Grade Nom Prénoms Unité    – Conflit Date lieu circonstance de décès Médailles
Soldat ALIX Henri Jean – 146e R.I.
1914-1918 † 20-08-1914 à Morhanges Fremery  (Moselle). Tué à l’ennemi  
Soldat ARNOULT Marcel Henri G.- 146e R.I.
1914-1918 † 20-08-1914 à Chicourt (Moselle). Tué à l’ennemi  
1914-1918 † 13-04-1919 à Colombiers-du-Plessis. De maladie  
1914-1918 † 23-08-1917 à l’hôpital de Revigny (Meuse). De blessures  
Soldat BIGNON Casimir – 315e R.I.
1914-1918 † 22-05-1915 à Suippes (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat BLOT Eugène Victor – 26e R.I.T.
1914-1918 † 17-08-1914 à Mayenne – Délires.  
1914-1918 † 08-02-1915 à l’hôpital mixte de Mayenne. De maladie  
1939-1945 † 07-06-1940 à Allemant (Aisne) Tué à l’ennemi. MplF  
Soldat BOUILLON Roger – ?
1939-1945 † ?  
1914-1918 † 27/09/1915 à l’ Epine-de-Védégrange (Marne) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 † 25-09-1915 à Massiges (Marne). Tué à l’ennemi.  
Soldat CORNU J.-Baptiste Désiré – 26e R.I.T.
1914-1918 † 08/05/1915 Niederzwehren Allemagne (ex Prusse)  
Soldat COULANGE J.-Marie Emile – 155e R.I.
1914-1918 † 17/04/1917 Gernicourt (Aisne) Tué à l’ennemi.  
Soldat DAGUIER J.-Marie Joseph – 26e R.I.T.
1914-1918 † 26-08-1914 à Ramillies (Nord). Tué à l’ennemi.  
Soldat DAUPHIN Jean Arthur Joseph – 330e R.I.
1914-1918 † 13-04-1915 à Macheville (Meuse). Tué à l’ennemi.  
Soldat DIVAY Adolphe Théodore F.- 26e R.I.T.
1914-1918 † 20-10-1914 au Lazaret Notre-Dame à Cambrai (Nord). De blessures  
Soldat DIVAY Pascal Marie E.- 130e R.I.
1914-1918 † 04-11-1914 à Andechy (Somme). Disparu au combat  
1914-1918 † 18-08-1916 au nord-ouest de Maurepas (Somme). Tué à l’ennemi  
Canonnier DUPONT Louis J.-Marie – 109e R.A.L.
1914-1918 † 8-05-1917 à Cauroy-lès-Hermonville (Marne). De blessures  
Canonnier DURAND Joseph René –  5e R.A.D.
1939-1945 † 12-06-1940 à Thiers/Thève (Oise) Tué à l’ennemi  MplF  
1939-1945 † 10-02-1944 à Leipzig Allemagne  De maladie en captivité  
1914-1918 † 27-09-1915 à L’Épine-de-Védegrange (Marne). Tué à l’ennemi  
1914-1918 † 19-01-1917 à l’hôpital n°7 de Mamers (Sarthe) De Bronchite aigue  
F.F.I. FOURMOND Rémi  Résistant
1939-1945 † 25-12- 1944 à Dora Allemagne Déporté à Buchenwald –  
1914-1918 † 13-02-1916 à l’hôpital de Chaumont (Haute-Marne). De maladie  
Soldat FOURMONT Jean François – 330e R.I.
1914-1918 † 01-03-1916 à l’ambulance 9/6 de Monthairons (Meuse). De blessures  
Soldat GILLOT Henri Noël – 124e R.I.
1914-1918 † 22-08-1914 à Virton (Belgique). Tué à l’ennemi  
Soldat GOURDIER Jules Joseph – 26e R.I.T.
1914-1918 † 24-08-1914 à Condé/Escaut (Nord) Mort sur le terrain  
Soldat GOURDIER Louis Joseph – 21e R.I.C.
1914-1918 † 25-09-1915 à Massiges (Marne). Tué à l’ennemi  
Soldat HAMON J – ?
1914-1918 † ?  
Sapeur HOUDOUX Pierre Joseph – 1er Génie
1914-1918 † 21-10-1918 à Colombiers-du-Plessis des suites de broncho pneumonie.  
Soldat JUERE Victor – 227e R.I.
1914-1918 † 14-03-1917 à Leskovec Serbie Tué à l’ennemi.  
Soldat LE BULLENGER François E. – 154e R.I.
1914-1918 † 18-01-1917 à l’ambulance 9/20 de Sainte-Menehould De blessures  
1914-1918 † 17-09-1917 à Verdun (Meuse) Tué à l’ennemi  
Soldat LEBOURLIER Maurice Gaëtan M. -130e R.I.
1914-1918 † 22-08-1914 à Ethe (Belgique). Tué à l’ennemi  
1914-1918 † 06/09/1916 à ?  
Dragon LECLERC Albert Anatole -27e Dragons
1914-1918 † 07/08/1918 à l’ambulance 12/14 à Saints (Sein-et-M.) Suite maladie  
1914-1918 25-04-1917 au combat d’Ostel (Aisne). Tué à l’ennemi  
Soldat LEGORCE Emmanuel Joseph – 115e R.I.
1914-1918 † 27/05/1916 à Douaumont (Meuse)  Tué à l’ennemi  
1914-1918 † 26-11-1914 à l’hôpital  n° 9 de Verdun (Meuse) De Fièvre typhoïde  
Soldat LEVEQUE Armand Eugène J.- 604e R.P.
1939-1945 † 27-05-1940 à Watou Belgique MplF  
1914-1918 † 07-05-1917au Téton en Moronvilliers (Marne). Tué à l’ennemi  
1914-1918 † 13-08-1915 à l’hôpital n° 57 de Ste-Menehould (Marne). De blessures  
Soldat MAHOUIN Eugène Pierre – 90e R.I.
1914-1918 † 21-08-1918 au nord de Morsains (Aisne). Tué à l’ennemi  
Soldat MAHOUIN Louis Auguste – 150e R.I.
1914-1918 † 31-05-1916 au Mort-Homme (Meuse). Tué à l’ennemi  
Soldat MARIET Jules Constant – 150e R.I.
1914-1918 † 16-04-1917 au Mont-Sapigneul (Aisne). Tué à l’ennemi  
Soldat MARTEL Alphonse – 43e R.I.
1939-1945 † 18-05_1940 à Escandoeuvres (Nord) MplF  
Soldat MESLIN P – ?
1939-1945 † ?  
1914-1918 † 19-10-1918 à Fay-le-Sec (Aisne). Tué à l’ennemi  
1914-1918 † 25-08-1914 à Monchaux (Nord). Tué à l’ennemi
 
Soldat MOUSSAY Louis Jean Baptiste – 130e R.I.
1914-1918 † 25/09/1914 à Moulin\Touvent (Oise) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 † 5-11-1918 à Barby, Nantreuil-sur-Aisne (Ardennes). Tué à l’ennemi  
Soldat PATUREL Clément Patient L. – 35e R.I.
1914-1918 † 04-10-1916 lors torpillage du Gallia au large Sardaigne Disparu en mer  
Soldat PENLOUP C – ?
1914-1918 † ?  
Soldat PETITHOMME Germain Louis – 26e R.I.T.
1914-1918 † 10-10-1914 à Berles-au-Bois (Pas-de-C.) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 † 09-10-1914 à Monchy-au-Bois (Pas-de-Calais). Tué à l’ennemi  
1914-1918 † 13-10-1915 aux Eparges (Meuse). Disparu au combat  
1914-1918 † 16-09-1914 à Hors (Aisne). Tué à l’ennemi  
Soldat PRODHOMME A.  
1914-1918 † ?  
1914-1918 † 07-07-1918 à l’hôpital n° 29 de Laval suites d’accident en permission.  
Soldat QUINTON F – ?
1914-1918 † ?  
Soldat RONDEAU E  – ?
1914-1918 † ?  
Soldat ROUSSEAU Constant Eugène – 330e R.I.
1914-1918 † 20-10-1914 à l ‘hôpital de Verdun (Meuse) Maladie en service.  
Soldat TARLEVE Pierre Louis – 1er Zouaves
1914-1918 †  22-08-1914 au Chatelet  Belgique. Disparu au combat

_________________________________________________________________

Eglise Saint Eloi.

Les murs de cette église sont ornés de deux panneaux érigés à la mémoire des paroissien de cette église Morts pour la France lors des deux conflits mondiaux.

Le premier très travaillé est consacré aux mort de 1914-1918 est monté sur un pilier.

Variante du  modèle de monument du au sculpteur Eugène Blanc d’Angers et réalisé par la firme du même nom, on peut en découvrir la description en page d’Ahuillé – Référence « Image du Patrimoine des Pays de Loire n°290. »

 

 

Photos  Agnès Morenne.

 

Une petite plaque de marbre fixé  sur un mur porte les noms des 7 habitants de la commune ayant donné leur vie pour la France entre 1939 et 1945.  Cette plaque est surmonté d’un dapeau tricolore. Sous l’inscription

« Paroisse de Colombiers à ses chers fils combattants, prisonniers, déportés Morts pour la France 1939-1945 »

figurent  les noms d’Emilie Bouillon – Roger Bouillon – Joseph Durand – Louis Durand – Rémi Fourmond – Amand Lévèque – Alphonse Martel – Pierre Meslin.