Gesvres

ivillain[1] - Copie (2)Blason_Gesvres.svg

Commune : GESVRES (53370)

Canton de : Villaines-la-Juhel (1984)

Fiche mise à jour le 20 Janvier 2018..

MàM Gesvres 2

Photo JLC : 26 juillet 2014.

Description :

Monument en granit se composant d’une base à 3 niveaux supportant un socle surmonté d’un obélisque. La base mesure 2 sur 2 mètres, le monument ayant une hauteur totale de 3 mètres 25. La face avant est ornée d’une croix latine et de deux palmes en bronze. Des plaques apposées sur le devant et les cotés du socle portent l’épigraphe et les noms des Gesvois tombés au Champ d’Honneur. Quatre bornes en fonte reliées par des chaînes ceinturent le monument.

Avec le temps le mur d’enceinte a été modifié et une grille plus moderne a remplacer celle mise en place à l’origine, un canon prise de guerre ainsi qu’un ensemble de plaques émaillées à la mémoire des soldats décorés ont disparus.

Emplacement : Centre bourg – rue de l’Hôtel du Cheval Blanc

Entrepreneur : M. Chabilleau – marbrier à Alençon.

Inscriptions :

 A la Mémoire des Enfants de la Commune de Gesvres
Morts pour la Patrie

 Décédés

en 1914-1918 : 49

en 1939-1945 :  3

en Indochine :  1

C’est sur un terrain offert par la famille Duval-Duplessis que fut érigé ce monument dont la construction avait été décidée lors des délibérations municipales du 28 septembre et  2 novembre 1919, débats menés par M. René Lefaux Maire. Il en coûta à la commune 4.936 Francs. Somme répartie entre 9 souscripteurs (du conseil municipal) pour 2.436 Francs, le Bureau de Bienfaisance  pour 1.200 Francs, sommes complétées par l’apport du budget de la commune pour 1.300 Francs.
L’inauguration se déroula le dimanche 9 octobre 1921.

____________________________________________________________________________

Liste Alphabétique des Morts de la Commune  

(Sources : Mémorial GenWeb>Mémoire des Hommes>Agnès Morenne)

Le recensement de l’année 1911 faisant état d’une population de  1.076 habitants, le pourcentage des décès durant le  premier conflit  mondial s’élèverait  à  4.56 % des  habitants de la commune, soit  9.12 % de la population mâle et  27.36 % de la  génération 20-40 ans de cette même population.

Grade Nom Prénoms Unité Conflit Date lieu et circonstance de décès  Age
Soldat ANDRE Auguste C – 317e R.I.
1914-1918 † 20-05-1916 à Moronvilliers (Marne) Tué à l’ennemi.  32
Soldat BEHIER Georges F. – 271e R.I. 
1939-1945 † 16-05-1940 à Shore Zélande Pays Bas MplF  31
Soldat BLANCHET Auguste Louis –  303e R.I.
1914-1918 † 20-08-1917 côte 304 à Esnes (Meuse) Tué à l’ennemi.  32
Soldat BLANCHET Louis Joseph – 418e R.I.
1914-1918 † 20-04-1917 à Cerny (Aisne) Tué à l’ennemi.  30
Chasseur BOURDAISE Alphonse Claude J. – 19e B.C.P.
1914-1918 † 06-09-1918 au Vieil-Arcy (Aisne) Tué à l’ennemi.  20
Sergent BOURDAISE Clément Ernest E. – 2e B.C.P.
1914-1918 † 25-09-1915 à Minaucourt (Marne) Tué à l’ennemi.  22
Soldat BRUNEAU Adrien Léon – 102e R.I.
1914-1918 † 14-02-1915 à l’Hôpital de Chartres (Eure & Loire) de maladie.  19
Soldat BUARD Jean Joseph C.- 130e R.I.
1914-1918 † 27-01-1917 à Gesvres (Mayenne) en instance réforme pour maladie.   – 
 Soldat BUSSON Alphonse – 130e R.I. 1914-1918 † 18-12-1916 à Gesvres (Mayenne) Suite de maladie en service  32
1914-1918 † 18-06-1918 à Mouchy-Hunuères (Oise) Tué à l’ennemi  27
1914-1918 † 28-02-1916 à Manheulles (Meuse) Mort sur le terrain  38
Chasseur CREPEY Alfred Marcel –  19e B.C.P.
1914-1918 † entre le 27-09-14 et le 14-10-1915 à Souain (Marne) Tué  à l’ennemi.  25
Sapeur CRISON Paul Marcel François – 10e Génie
1914-1918 † 03-03-1915 au Bois le Prêtre (Meuse) Tué à l’ennemi  26
Soldat DAVOUST Abel Eugène – 26e R.I.T.
1914-1918 † 25-08-1914 à Haspres (Nord) Tué à l’ennemi.  34
Soldat DAVOUST L  -?
1914-1918 † 1914 ?   –
Soldat DUVAL Edmond Julien –  68e G.R.I.D.
1939-1945 † 29-01-1945 à Pillau (Allemagne) Suite blessures.  32
Chasseur EVETTE Louis Jules – 25e B.C.P.
1914-1918 † 27-09-1915 à Souain (Marne) Tué à l’ennemi.  26
1914-1918 † 05-05-1916 à Eix (Meuse) Tué à l’ennemi.  20
1914-1918 † 09-07-1916 à Belloy  (Somme) Suite blessures.  20
Soldat HOUSSEMAINE Alphonse Louis – 26e R.I.T.
1914-1918 † 27-09-1915 à Neuville-Saint-Vaast (P.-de-C.) Tué à l’ennemi.  42
Canonnier HUET Louis Ernest – 108e R.A.L.
1914-1918 † 25-10-1916 à Froméreville (Meuse) Tué à l’ennemi.  34
1914-1918 † 25-09-1915 à St.-Hilaire-le-Grand (Marne) Tué à l’ennemi  20
Soldat LANDAIS Marcel Joseph – 130e R.I.
1914-1918 † 07-10-1915 à L’épine-de-Vedegrange (Marne) Tué à l’ennemi  29
Adjudant LAPORTE Victor – 4e R.T.M.
Indochine † 18-06-1954 à Thant Hoa (Nord Viet Nam)   –
Canonnier LAUNAY Georges Auguste – 33e R.A.
1914-1918 † 09-09-1914 à Mailly (Marne) Tué à l’ennemi  21
1914-1918 † 15-07-1918 à Moronvilliers (Marne) Tué à l’ennemi  37
Soldat LECHAT Georges R. – 114e R.I.
1914-1918 † 18-06-1915 à Neuville St. Vaast (Pas de C.) Tué à l’ennemi.  23
1914-1918 † 08-10-1914 à Mouchy-au-Bois (P.-de-C.) Mort sur le terrain  40
1914-1918 † 25-09-1915 à Saint-Hilaire-le-Grand (Marne) Tué à l’ennemi  24
Soldat LOUVARD Clément J. – 
1914-1918 † 05-10-1915 à Gesvres (Mayenne) De maladie n.i.a.s.  44
Soldat MOISY Ferdinand L. – 114e R.I. 
1914-1918 † 24-01-1918 à Prosnes (Marne) Tué à l’ennemi.  20
1914-1918 † entre 19 et 20-02-1915 à Perthes-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi.  20
Soldat PAVARD Auguste Alcide C. – 115e R.I. Croix de Guerre
1914-1918 † 15-07-1918 à Chatillon-Anthenay (Marne) Tué à l’ennemi.  21
Soldat PHILIPPE Georges Pierre – 104e R.I.
1914-1918 † 28-02-1916 à Perthes-lès-Hurlus (Marne) Disparu au combat.  21
Soldat PICHEREAU Prudent Albert A. – 130e R.I.
1914-1918 † 10-10-1914 à l’Hôpital de Vannes (Morbihan)  De blessures.  32
1914-1918 † 06-09-1916 à Vermandovilliers (Somme) Mort sur le terrain.  34
1914-1918 † 26-09-1914 à Translay (P.-de-C.) Disparu au combat.  37
Soldat PINSON Lèon René A.- 
1914-1918 † 12-11-1914 à Bonsecours Belgique Suite de blessures.  38
Canonnier PLANCHAIS François Marcel  – 231e R.A.
1914-1918 † 5 ou 8-09-1918 à Muirancourt (Oise) Tué à l’ennemi.  29
1939-1945 † 19-06-1940 – suite noyade  38
Soldat RAMOND Julien P. – 124e R.I.
1914-1918 † 02-06-1916 à Vaux< Danloup (Meuse) Tué à l’ennemi.  32
Soldat ROYER Marcel G.- 103e R.I.
1914-1918 † 22-08-191à à Ethes Belgique Tué à l’ennemi.  21
Soldat SOYER Eugène Victor – 91e R.I.
1914-1918 † 05-06-1918 à Coyolles (Aisne) Tué à l’ennemi.  21 
1914-1918 † 13-06-1915 à Montdidier (Somme) Suite de maladie en service  21
1914-1918 † 13-09-1916 à Fleury-Thiaumont (Meuse) Tué à l’ennemi  26
1914-1918 † 14-09-1917 au bois des Tauvières (Meuse) Tué à l’ennemi  32
Capitaine VAILLANT Alexis Ernest Hippolyte – 5e R.I. Croix de Guerre
1914-1918 † 23-04-1916 à Vaux-devant-Damloup (Meuse) Tué à l’ennemi   38
1914-1918 † 12-10-1914 à l’Hôpital 14 de Niort (Deux Sèvres) De blessures  25
Marsouin VEILLARD Mqarcel Vital –  23e R.I.C.
1914-1918 † 27-10-1918 à Saint Fergent (Ardennes) Tué à l’ennemi   21
Chasseur VETILLARD Benjamin Eugène – 26e B.C.P.
1914-1918 † 27-05-1916 à Souain (Marne) enfoui sous un abri bombardé  27
1914-1918 † 13-04-1915 à Marcheville (Meuse) Mort sur le terrain  31
1914-1918 † 11-03-1916 aux tranchées de Largistzen (Ht. Rhin) Tué à l’ennemi

Gesvres1MàM Gesvres

Carte postale collection de M. Raymond Lecompte de Voutré.

Photo 2001

.___________________________________________________________________________________________

Curiosité. La croix de 1870.

  La présence de cette croix datée de 1870 nous rappelle l’importance des batailles qui eurent lieu sur la commune durant cette période contre les prussiens. A cet emplacement, qui constituait un carrefour entre les routes de Villepail et celle de Saint Pierre des Nids, un combat eut lieu entre une patrouille prussienne et la garde nationale basée à Gesvres. Dans la région, le mois de janvier 1871 fut particulièrement chargé en événements guerriers.    Le 18 et 19 janvier, alors que des vols avaient été commis dans le bourg de Gesvres par les troupes prussiennes, la colère était à son comble dans la population. Celle-ci apporta son soutien à la Garde Nationale, qui fit prisonniers 8 prussiens. Elle s’opposa à eux lors de plusieurs tentatives d’intrusion sur la commune venant de Saint Paul le Gaultier.   Le 24 janvier fut un moment décisif dans les combats. Les hommes mais aussi les femmes de Gesvres, tinrent tête aux côté des 80 gardes Nationaux à 450 prussiens venus pour incendier le village. Cette bataille du « Chêne Poteau » dura près de 4 heures et se solda par la victoire des Français qui eurent 2 tués et 8 blessés contre une quarantaine chez les prussiens.  53106_1_photo2_g

Source : Site officielle de la commune de Gesvres. http://www.gesvres.mairie53.fr/curiosites-gesvroises-:-la-croix-de-1870 – Photo : www.petit-patrimoine.com

____________________________________________________________________________

L’Eglise romane de Gesvres consacrée à Saint Pierre date du XIIe siècle. Dans la chapelle droite de l’édifice se trouve un monument et une plaque consacrées à la mémoires des paroissiens ayant donné leur vie pour la Patrie au cours des deux conflits mondiaux. Le premier est l’ensemble fabriqué par les Etablissements Blanc d’Angers, il comporte une liste de 36 noms établie par ordre alphabétique. Il est situé entre les statues de Sainte Thérèse et de Jeanne d’Arc. C’est sous cette dernière que se trouve la plaque de marbre blanc portant les noms de 4 soldats défunts entre 1939 et 1945. Soit un de plus que sur le monument aux morts communal pour ce conflit et une différence de 13 noms pour 1914-1918. Voir le descriptif de ce monument à la page d’Ahuillé.

Eglise Gesvres1Eglise Gesvres 3 - Copie

Monument 1914-1918.

Eglise Gesvres2

Plaque 1939-1945.

Photos : JL Cholet