Bonchamp-lès-Laval

iargentr[1] - Copie - Copie

Commune : BONCHAMP-lès-LAVAL.  (53960)

(lès-Laval depuis 1894)

Canton d’ : Argentré (1984)

Fiche mise à jour le 24 Mars 2018.

DSC_0274 (1)

Photo Alain Manfroi 10 Mai 2015 .

Description :

Obélisque sur socle en granit breton  poli –

Ce monument en Granit de Lanhelin a été réalisé dans les ateliers de Saint Germain de Cogles. (Ille et Vilaine)

Hauteur totale : 3 mètres 65 se répartissant entre socle en 4 parties de 1 m. 65 et obélisque de 2 m. de hauteur – poids : 3 tonnes environ.

Prix : 9.500 €uros sans les inscriptions. La plaque en cuivre portant les noms des Bomchampois Morts pour  la France provient du monument original.

Emplacement : Square Flandres-Dunkerque, rue de la Courtillerie –

Entrepreneur : Etablissement Mélanger – 165 rue de Paris Laval

Maître d’Œuvre : Monsieur Jean-Pierre ROUGEREAU.

Monument inauguré le 8 Mai 2013

Inscriptions :

au centre du monument

Aux Enfants de Bonchamp Morts aux Champs d’Honneur

sur le coté gauche

A la Mémoire des Combattants d’Afrique du Nord 1952- 1962

Décédés :

en 1870-1871                    :   6

en 1914 – 1918                  : 40
en 1939 – 1945                 :   2
Victimes civiles 1944     :   3Bonchamp 1

La décision de faire construire le premier monument, fut prise lors de la Séance du Conseil Municipal du 11 juin 1919. Une souscription de 2.768 Francs 40 auquel s’ajoutèrent les crédits votés par la municipalité assura le financement de cet édifice. L’inauguration eu lieu la même année en présence du premier magistrat de la commune, Monsieur Henri Maline.

Installé à l’origine dans le cimetière communal il fut, suite à une délibération du Conseil Municipal du 24 octobre 1980,  transféré à l’emplacement actuel le 9 Novembre suivant. Deux jours plus tard  il fut inauguré par Henri Houdouin, Maire, après  la bénédiction effectuée par le Révérend Père Paul Taburet.

    ________________________________________________________

Bonchamp 2

Enfin c’est sur la demande du Président de l’Amicale des AncienCombattants  d’A.F.N., Gustave Paillard, que l’ancien monument devenu trop vétuste a été remplacé au mois de mai 2013. Il a été inauguré le 8 Mai 2013, 68e anniversaire de la Victoire de 1945, en présence du maire de la Commune , Monsieur Pierre Yves Mardelé.

Le square Flandres-Dunkerque, avait lui, été inauguré le 29 mars 1981 en présence du Député François d’Aubert, du Conseiller Général Charles des Rieux et du maire Henri Houdouin.

___________________________________________________________________________

Décédés en 1870-1871 –

 Prénoms Nom Conflit
Auguste DUVAL
1870-1871
Jean-Baptiste HERRIAU
1870-1871
Joseph François LOGEAY
1870-1871
Jean-Baptiste QUAIS
1870-1871
Julien PINEAU
1870-1871
Jean Rambers
1870-1871
Relevé effectué par M. Robert Cherbonneau

Liste Alphabétique des Morts de la Commune   –

(Sources : Mémorial GenWeb > Mémoire des Hommes > Agnès Morenne)

– Le recensement de 1911 faisant état d’une population de 920 habitants le pourcentage des décès durant le  premier conflit  mondial s’élève à 4.35 % des  habitants de la commune, soit 8.70 % de la population mâle et 26.10 % de la  génération 20-40 ans de cette même population.

Grade Nom Prénoms Unité Médaille Conflit Date lieu et Circonstance du décès Age
Soldat ADAM Louis Jules – 124e R.I.
1914-1918 † 19-02-1915 à Perthès-lès-Hurlus (Marne).Décédé de blessures.  33
Soldat ANGOT Louis Marie Fr. – 25e R.I.T.
1914-1918 † 18-05-1915 à Acq (Pas-de-Calais). Décédé de blessures.  37 
Soldat ANGOT Thomas – 117e R.I.
1914-1918 † 15/07/1918 à Châtillon/Marne (Marne) Tué à l’ennemi.  29
Soldat BALIDAS Louis Victor – 146e R.I.
1914-1918 † 31-08-1914 à Tillé (Oise). Tué à l’ennemi.  21
Caporal BARIL Almyre Joseph – 154e R.I.
1914-1918 † 26 avril 1917 au NO de Berry-au-Bac (Aisne). Tué à l’ennemi.    29
Soldat BARRE Eugène François – 124e R.I.
1914-1918 † 04-11-1914 à Andechy (Somme). Tué à l’ennemi.  34
Soldat BEASSE Théodore 1939-1945  † 1947   
1914-1918 † 14-10-1915 à l’ambulance 3/VII de Cuperly (Marne). Suite blessures.  32
Soldat BESCHER Léon – 1939-1945 † 1946  
Soldat BÉZIER Georges Francis – 168e R.I.
1914-1918 † 08-09-1917 au secteur des Caurières Ornes (Meuse). Tué à l’ennemi.  19
Soldat BODINIER Auguste – 294e R.I.
1914-1918 † 30-07-1916 à Thiaumont (Meuse). Tué à l’ennemi.  29
Caporal BODINIER J-Baptiste Marie – 130e R.I.
1914-1918 † 01-10-1916 à l’Est de Morval  (Pas de C.). Tué à l’ennemi.  25
Soldat BOULAIN Arnand Hyppolite -124e R.I.
1914-1918 † 02-01-1918 à Voncq près Semuy (Ardennes). Tué à l’ennemi.  24
Soldat BOURNY J-Baptiste Marie – 124e R.I.
1914-1918 † 25-09-1915 à Vaudesincourt (Marne). Tué à l’ennemi.  32
Soldat BOUVIER Alphonse Théophile – 117e R.I.
1914-1918 † 04-10-1914 à Goyencourt (Somme). Tué à l’ennemi.  23
Soldat BOUVIER Gustave Victor – 117e R.I.
1914-1918 † 22-06-1917 au Mont Cornillet Prosnes (Marne). Tué à l’ennemi.   25
1914-1918 † 18-03-1915 à Beauséjour Minaucourt (Marne). Tué à l’ennemi.   25
1ère Cl. CHAMARET Emile François – 365e R.I.
1914-1918 † 29-09-1917 à Mercin-et-Vaux. (Aisne) Tué à l’ennemi.  39
Soldat DAGUAIN Joseph Marie – 124e R.I.
1914-1918 † 28-09-1914 à Montdidier (Somme) Tué à l’ennemi.  24
1914-1918 † 28-09-1915 à Souchez Givenchy (Pas-de-C.). Tué à l’ennemi   30
Soldat DE BOULLENOIS de SENUC Marie – 366e R.I.-Médaille MilitaireCroix de Guerre
1914-1918 † 06-02-1916 à l’hôpital de Verdun (Meuse). De blessures  35
Soldat DUBOIS Louis –
† 1952  
1914-1918 † 19-07-1918 à Ambleny (Aisne). Tué à l’ennemi  31
Soldat FRECHER Henri Pierre – 94e R.I.
1914-1918 † 21-10-1917 à l’hôpital de Cognac (Charente) . Décédé de blessures  42
Soldat GARNIER Alexis Léon – 45e R.I.T.
1914-1918 † 26-08-1914 à Cambrai (Nord).  Disparu au combat  36
Soldat GENDRON Joseph Baptiste – 117e R.I.
1914-1918 † 25-06-1918 à Dormans (Marne). Tué à l’ennemi  20 
Soldat HOUDAYER Vital Raymond – 12e Cuirassiers
1914-1918 † 12/06/1918 à Dommiers (Aisne) Tué à l’ennemi.  30
Soldat HOUDEMOND Emile Eugène – 67e R.I.
1914-1918 † 08-03-1917 à l’ambulance 1/38, de Fismes (Marne). Blessures   26
Soldat HOUDU Joseph François – 124e R.I.
1914-1918 † 20-12-1914 à l’hôpital de Quimper (Finistère) – Suite amputation.    34
Mme. LEMARCHAND Madeleine Victime Civile
1939-1945 † 1944   –
Soldat LEPAGE Georges J-Baptiste – 130e R.I.
1914-1918 † 27-09-1915 à l’Épine-de-Védegrange (Marne). Tué à l’ennemi   32
1914-1918 † 19-09-1918 à Cuffies (Aisne) Disparu au combat.   31
1914-1918 † 06-04-1916 à Vaux devant Douaumont – Disparu au combat  28
Soldat LOCHU François Pierre – 210e R.I.-Croix de Guerre
1914-1918 † 12-03-1917 au Nord de la Kovets (Serbie). Tué à l’ennemi  35
Marsouin MERCELEAU Alfred Charles – 41e R.I.C.
1914-1918 † 04-10-1914 à l’ambulance de Villers Bretonneux (Somme) DE blessures.  26
Sapeur MERIAS Henri – 1er Génie
1914-1918 † 15-02-1917 à Maisons en Champagne (Marne). Tué à l’ennemi  25
Monsieur HOREAU Constant – Victime civile
1939-1945 † 1944   –
Lieutenant OGER Fernand – 115e R.I.
1939-1945 † 02-1945 à l’Oflag XB à Nienburg/Weser (Allemagne). Bombes  34
Soldat OGER Joseph Michel Alexandre – 243e R.I.
1914-1918 22-02-1916 au Bois de Chaume Ornes  (Meuse). Tué à l’ennemi  21
Canonnier OGER Robert Joseph – 109e R.A.L.*
1939-1945 † 15-05-1945 à Orianienburg Déporté  36
Sergent PAILLARD Alphonse Julien – 130e R.I.
1914-1918 † 30-07-1916 à Thiaumont (Meuse). Tué à l’ennemi  25
1914-1918 † 24-08-1914 à Spincourt (Meuse). Disparu au combat  30
1ère Cl. POULAIN Jean Charles – 21e R.I.C.
1914-1918 † 06-10-1914 à l’ambulance de Villers Bretonneux (Somme) De blessures.  27
1914-1918 † 30-01-1916 à La Chalade (Meuse). Disparu au combat  33
1914-1918 † 02-06-1917 au Téton Morinvilliers (Marne). Tué à l’ennemi  31
Soldat TESSE Henri Emile – 324e R.I.
1914-1918 † 22-02-1916 à Hautmont (Meuse). Tué à l’ennemi  30
Soldat TROUILLARD Jean Baptiste – 124e R.I.
1914-1918 † 19-02-1915 à Perthes-lès-Hurlus (Marne). Tué à l’ennemi  29
Monsieur WEBER Paul – Victime Civile
1939-1945 † 1944

* Prisonnier de Guerre au Stalag IIIB organisateur d’une filière d’évasion il fut dénoncé  par un collaborateur et arrêté le 15 novembre 1944 puis déporté dans un camp de concentration ou il décéda.

____________________________________________________________________________

 

Plaques portants les noms des anciens combattants de la commune.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ancien monument photographié en début 2013.

Obélisque en granit orné d’une croix latine sur la face avant. A l’origine érigé au cimetière.
Les noms des Bomchampois morts pour la France sont gravés sur une plaque en métal située à la base du monument. D’autres plaques en gré reposant sur des socles ou fixées sur 3 des cotés du socle portent les noms des anciens combattants de la commune ainsi que l’année de leur décès. Des bornes métalliques situées aux quatre coins de l’embase, reliées par des chaînes ceinturent le monument.

_______________________________________________________________________________

Depuis le XIXe siècle par la loi du 4 Avril 1873 et concessions du 16 Juillet 1876, les corps de deux soldats français et de deux soldats allemands reposaient,  en deux emplacement différents, dans le cimetière communale de Bonchamps-lès-LAVAL. Avec le temps ces deux sépultures se dégradèrent. Grâce à l’action de bénévoles de la commune et la participation du Souvenir Français les restes de ces quatre combattants du conflit 1870-1871 ont été regroupé dans une tombe entièrement rénovée*, tombe inaugurée le 10 Mai 2015 lors des cérémonies commémoratives de la victoire de 1945.

*Travaux réalisés bénévolement par Monsieur Gérard Houdayer.

Photos : Alain Manfroi 10 Mai 2015.DSC_0258

 

 

DSC_0267

 

 

 

____________________________________

DSC_0260

__________________________________________________________________________________

Dans l’Eglise Saint Blaise on peut voir un ensemble en marbre dans la chapelle consacrée à saint Gervais, chapelle située dans le transept droit de l’édifice. Cet ensemble en hommage aux morts pour la Patrie de la paroisse au cours du conflit 1914-1918 est constitué de deux plaques en marbre blanc.  Les inscriptions sont gravées en lettres rouges, l’initiale et le nom des défunts en lettres dorées. A noter que cet édifice qui n’était ouvert que lors des cérémonies religieuses est désormais accèssible des 9 heures du matin.

Photos JLC 2013.Eglise Bonchamp