Mayenne

croix de guerre 39-45 étoile Argentimayenne109px-Blason_Mayenne.svg

 

 

Commune : Mayenne (53100)

Canton : Mayenne

Fiche mise à jour le 18 octobre 2017.

Par Décision N° 79 du Secrétariat d’Etat aux Forces Armées « Guerre » du 11 Novembre 1948, la Ville de Mayenne est citée à l’Ordre de la Division – Cette citation comporte l’Attribution de la Croix de Guerre 1939-1945 avec Etoile d’Argent.

« La ville de Mayenne a subi le 9 juin 1944, un bombardement spécialement violent, provoquant d’importe destructions  et causant de très lourdes pertes en vies humaines, s’ajoutant à celles des fusillés par l’ennemi. La population qui, tout au long des hostilités, avait eu une attitude particulièrement digne et courageuse, a vaillament supporté cette dernière épreuve, au cours de laquelle la vaillance de ses habitants s’est particulièrement manifesté. »

_____________________________________________________________________________

1- Monument aux Morts de la Guerre de 1870-1871

 KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Photo JLC – 27.04.2013.

Inauguré le dimanche 17 juillet 1892, cet imposant monument a été élevé, dans le cimetière communal, sur l’emplacement où reposait les corps des soldats décédés à Mayenne durant le conflit avec la Prusse de 1870 à 1871.
La construction de ce monument fut votée par le conseil municipal, suite à la proposition du Député-Maire de Mayenne, Monsieur Chaulin-Servinière, lors des délibérations du 14 janvier 1890. Il fut entièrement financé par la ville pour une somme de 2.650 Francs

Construit en granit, haut de 4 mètres 60, large de 2 mètres 30 au sol, cet édifice est l’oeuvre de Monsieur Voyer, architecte de la Ville. Il fut réalisé par les Entrepreneurs Mayennais, entreprise dirigée par Monsieur Victor Dumont.
Sur la face avant ont peut lire cette inscription :

A nos Enfants Morts en 1870-1871
pour la Défense de la Patrie

Les noms des 35 héros sont gravés sur les 4 faces situées aux bas de la pyramide. Les noms des 2 officiers et des 2 sous-officiers sous la dédicace. Les noms des soldats figurent sur les cotés droit, postérieur et gauche de la base, plus un nom sur le socle.

Au pied du monument une plaque d’hommage aux morts glorieux de ce conflit a été déposée le 11 Novembre 2001 par le Capitaine (H) Claude Montaufray, Président du Comité de Mayenne du Souvenir Français.

 Photo Jean-Marie PICARD –  15  juillet 2013 .

 

 

 

 

 

 

_______________________________________________________________________________________

2 – Monument aux Morts de la Guerre de 1914-1918 –

MàM Mayenne Cimetière - Copie

 Photo : JLC 2015.

Dû à Monsieur Noyer, architecte, et au ciseau de Monsieur Pierre Charon*, ce monument élevé à la mémoire des 293 enfants de Mayenne morts pour la France durant le conflit de 1914-1918, fut inauguré le dimanche 17 juin 1923. Erigé au rond-point situé en haut de la rue Ambroise de Loré, il fut en 1937 transféré au cimetière communal. Il est situé, depuis cette date, au centre du mur qui délimite le carré des tombes militaires.

Grand obélisque en pierre blanche, ce monument est orné de nombreuses sculptures en bas-relief ou en demi-bosse. Croix de guerre, tresses de lauriers, figures allégoriques, silhouette de soldat, elles ont toutes subies les atteintes du temps. Sur la face avant du socle, la dédicace ainsi rédigée surmonte les armes de la ville :

– La Ville de Mayenne à ses Enfants Morts pour la Patrie –

Mayenne imageWP6ZGD92

Sur le mur sont fixées des plaques de marbres portant gravés et soulignés de rouges les noms des enfants de Mayenne tombés durant la Grande Guerre

En décembre 1936, Monsieur Léon Brière, Maire de Mayenne, adressait une correspondance à Monsieur Charon, auteur de ce monument, lui écrivant entre-autre :
“Si votre oeuvre est changé d’emplacement c’est que vraisemblablement elle ne plaît plus à l’emplacement qu’elle occupe.”
Plus loin :
“Vous n’avez pas à douter de l’opinion que j’ai sur votre oeuvre puisque c’est moi-même qui est tout mis en oeuvre pour son déplacement.”
Et enfin :
Je me garderais de le critiquer mais il a paru à bon nombre de conseillers municipaux ainsi qu’à tous les présidents d’Anciens Combattants, sans exception, qu’en vieillissant, votre monument devenait assez vilain.

* Conservateur du Musée de Laval.

Détail cote droit. Photo : http://www.laval53000.fr/

Dans les mois qui suivirent, le monument fut déplacé de son premier emplacement au lieu où il est érigé actuellement.

Il en avait coûté, en 1923, 13.000 Francs à la ville de Mayenne pour élever cette oeuvre si décriée. Son financement fut assuré par une souscription publique qui rapporta 7.945 Francs, 95  à laquelle vint s’ajouter le budget communal d’un montant de 5.000 Francs ainsi que l’aide de l’Etat pour 500 Francs.

Sur ces cartes postales de la  collection Briand, on peut voir le monument d’origine  tel qu’il se présentait en  1923.

CP Mayenne - Copie

                                 

 

_

____________________________________________________________________________________________

3 – Monument aux Morts des Guerres du XXe Siècle –

photo mai 2001.

Inauguré le 11 Novembre 1937, ce monument fut donné à la ville de Mayenne par le Ministère de l’Education Nationale. Il était destiné à remplacer le précédent relégué au cimetière. Provenant du dépôt des Beaux-Arts, cette oeuvre baptisé “A Condorcet” était dû au sculpteur Jean Boucher, natif de Cesson-Sévigné  (1870-1939). Pesant 30 tonnes, haute de 4 mètres 80, longue de 3 mètres et large de 1,90 mètre, elle fut érigée sur un emplacement aménagé suivant les plans de Monsieur Auger, architecte. Dressé sur une esplanade en brique où l’on accède par trois marches, l’ensemble domine le rond point. Un mur semi-circulaire à l’arrière de la sculpture porte les noms des morts de toutes les guerres du XXe Siècle :

– 304 pour la guerre de 1914-1918
– 24 pour la guerre de 1939-1945
– 9 victimes civiles de 1944
– 10 pour la guerre d’Indochine
– 1 pour la guerre de Corée
– 6 pour la guerre en Afrique du Nord

« Entre les plus beaux noms leurs noms sont les plus beaux. »

Cette phrase est inscrite sur le muret du monument.

Le nouveau monument peu-après son installation. (collection Paul Briand)

4 – Mémorial des Morts et Victimes de Guerre – Ancienne Mairie

 

                                                                                                   

C’est dans le hall d’entrée de l’ancienne Mairie de Mayenne, place Cheverus, que l’on trouve ce Mémorial élevé à la mémoire des enfants de la ville de Mayenne décédés lors des divers conflits qui ensanglantèrent le XXe Siècle.
À gauche en entrant, sous l’inscription “Pro Patria”, encastrée dans un mur en pierre de granit, une plaque en marbre blanc divisée en 25 rectangles. Dans chaque emplacement sont inscrits par ordre alphabétique les noms des morts de toutes les guerres :
1914-1918 – 1939-1945 – Indochine – Corée – Afrique du Nord – sans oublier les “Victimes civiles”

En face, sur le mur de droite, une plaque semblable porte les noms des 328 victimes du bombardement aérien du 9 juin 1944. Toutes les inscriptions sont gravées et rehaussées de rouge.

Inauguré en 1963, ce Mémorial oeuvre de l’architecte Marc Delattre a été réalisé par les Etablissement Rossignol.

____________________________________________________________________________

Dans ce même hall on peut voir sur le mur de gauche en entrant une plaque  à la mémoire des Déportés, plaque inaugurée le 23 avril 2005.

Puis à droite une plaque à la mémoire des soldats du 357th Infantery Regiment de la 90th Infantery Division  tombés lors de la libération  de Mayenne le 5 août 1944.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAKONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

______________________________________________________________________________

5 –  Pont Mac Racken

La construction du pont Mac-Racken a débuté le 15 mai 1824. À l’origine pont Ambroise-de-Loré, l’ouvrage prendra successivement les noms de Pont d’Orléans, Petit Pont, Pont de la caisse d’Épargne puis pont Mac-Racken.

La dénomination actuelle du pont est un hommage au Sergent James Mac-Racken*  qui, dans la nuit du 5 août 1944, a désamorcé les 125 kg en 15 caisses de dynamite que les Allemands avaient placé sur le pont. Des trois ponts qui existaient à ce moment en ville, ce sera le seul qui subsistera après guerre. Le 5 août 1946 est posée au centre du pont une stèle commémorative portant l’inscription« ICI POUR SAUVER CE PONT JAME MAC-RACKEN du 315e BON U.S.A. SE SACRIFIA LE 5 AOUT 1944 » .

* Co.A 315th Engineer Combat Batallion, 90th Infantry Division.

Photos Alain Manfroi – 9 juin 2012.

Pont Mac RackenMC Racken

 

 

 

 

 

 

Pince  Coupe Barbelée M. 1938**

 

Pince M.38

 

 

 

 

* voir plus bas sa sépulture aux U.S.A.

** C’est avec cette pince que le Sergent Mc Racken coupa les fils du dispositif de mise à feu du pont.

 

______________________________________________________________________________________________________

6 –  Place du 9 juin 1944 : une stèle au centre de la place rappelle le bombardement qui détruisit en grande partie la ville.

Mayenne 9 juin _photo2_g

 Mayenne 9 juin 1

Source photos : www.petit.patrimoine.com

__________________________________________________________________________________

53-64455[1] - Copie7 – Plaque Mémoire de la Résistance

Cette plaque opposée sur le mur de l’ancienne maison Chemin, 92 rue Paul Lantier, rappele aux habitants de Mayenne  le souvenir de ces quatre habitants de leur ville fusillés par les Allemands.

Inaugurée le 8 mai 1949 par Monsieur de Montigny Maire de Mayenne.

Détériorée par le temps, elle été rénovée par les soins du Comité de Mayenne du Souvenir Français et inaugurée de nouveau le 26 mars 2000.

Source Photo : Mémorial GenWeb – Mickaël Hucheloup.

__________________________________________________________________________

8a – Caserne Mayran* – Monument aux Régiments de la ville de Mayenne.

A l’extrémité de l’Avenue Hoche, à droite de l’entrée de la caserne Mayran, se trouve ce monument à la mémoire des 130e,  330e Régiments d’Infanterie et 26e Régiment d’Infanterie Territoriale partis au combat en 1914 et 1939. Ce monument fut inauguré le Dimanche 29 mai 1938 sous le mandant de Monsieur Léon Brière Maire de 1935 à 1941.

Photos JLC – 6.08 et 6.09.2014.

Monument Mayran

 

DSCN0550

 

________________________________________

DSCN0551

 ________________________________________________________________________________

8b – Caserne Mayran* – Plaque à la mémoire du 130e Régiment d’Infanterie.

Caserne Mayran

 

Caserne Meyran 3

 

________________________________________________________________

C’est dans le cadre de l’opération « 100 Villes – 100 Drapeaux – 100 Héros » –  opération organisée par le Ministère de la Défense, que le samedi 6 septembre à Mayenne une cérémonie a honoré le 130e Régiment d’Infanterie et le Sergent Louvrier. A cette occasion et à l’initiative du Comité de Mayenne du Souvenir Français une plaque à la mémoire de cette unité a été inaugurée sur le mur du bâtiment situé à gauche de l’entrée de la caserne. Photo Alain Manfroi 06/09/2014.

_________________________________________________________________

*MAYRAN (Joseph-Nicolas). Général français (Saint-Domingue 1802 – Sébastopol, Ukraine 1855). Issu de l’école militaire de Saint-Cyr, sous-lieutenant en 1821, il fit la campagne d’Espagne de 1823. Lieutenant en 1828, il servit en Algérie et fut blessé lors du 1er siège de Constantine. Colonel en 1847, il fut nommé général de brigade en 1851 et général de division en 1855. Il participa à la guerre de Crimée et fut tué à l’assaut de la tour de Malakoff, le 8 septembre 1855

____________________________________________________________________________________

9 – Plaque à la Mémoire du Sergent Louvrier.

C’est sur la façade de la maison située au 10 de la rue Jeanne d’Arc que se trouve cette plaque à la mémoire de ce sous-officier natif de Mayenne.

53-74192

10 – Plaque à la mémoire de Raymond Fauque.

C’est au dessus du guichet d’accueil de la piscine de plein air du camping municipal, situé rue Saint Léonard à Mayenne, que se trouve cette plaque à la mémoire du champion de natation Raymond Fauque Engagé volontaire dans l’armée américaine, il est décédé, suite de ses blessures, le 16 septembre 1944 à Aix la Chapelle .

Mayenne Piscine - Copie

11 – Plaque à la mémoire des Agents de la S.N.C.F. décédés de faits de guerre en 1939-1945.

La Gare routière de la S.N.C.F. est située place du 8 Mai 1945 – Sur le mur gauche de ce bâtiment est fixée une plaque à la mémoire de  7 agents de la S.N.C.F. de Mayenne décédés de faits de guerre durant le second conflit mondial.

dscn1732-copie dscn1733-copie

Nom Prénoms Conflit Date & lieu de décès
Monsieur BERUFRUY André – Victime civile
1939-1945 † 9 juin 1944 à Mayenne. Suite bombardement aérien
Monsieur CHABLE Pierre – Victime civile
1939-1945 † 9 juin 1944 à Mayenne. Suite bombardement aérien
Monsieur DAGUER Joseph – Victime civile
1939-1945 † 07/08/1944 Fusillé par les Allemands à  Aron (53)
Monsieur DONOU Louis – Victime civile 1939-1945 † 9 juin 1944 à Mayenne. Suite bombardement aérien
Monsieur MAUPAS Pierre  – Victime civile
1939-1945 † 9 juin 1944 à Mayenne. Suite bombardement aérien
Monsieur MARTIN Emmanuel – Victime civile 1939-1945 † 08/08/1944 Fusillé par les Allemands à  Aron (53)
Madame VASSEUR Maria – Victime civile
1939-1945 † entre le 5 et le 8 août 1944 à Aron

12 – Basilique de Mayenne  – Notre dame des Miracles

image

Sur les murs de la chapelle absidiale  située au fond de la nef  est fixé un ensemble de plaques en marbre où sont gravées en lettres dorées les noms des enfants de la Paroise Morts pour la France en 1914-1918.

 photos 2012.

___________________________________________________________________________________

13 – Mémorial de la Déportation

En 2012, le 20 avril, est inauguré, rue Ambroise de Loré, le Mémorial de la Déportation en Mayenne. C’est l’aboutissement de 16 années d’efforts et de persévérance pour que le projet de Jocelyne Doumeau, fille de déporté, aboutisse. Ce Mémorial rend hommage et honore la mémoire des Déportés Mayennais victimes du système concentrationnaire Nazi.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

En ce lieu vous trouverez des objets ramenés des camps par les déportés. Un mur ou sont regroupés les fiches individuelles de plus 500 déportés.  Des panneaux explicatifs. Pour toutes informations complémentaires se rendre sur le site : http://www.memorial-des-deportes-mayenne.fr/

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

 

 

 

 

__________________________________________________________________________________

*14 – a) Sépulture du Sergent James Mc Racken à Red Spring Caroline du Sud U.S.A.

 

McRacken_04b) MMcRacken_05onument commémoratif

 

 

 

 

 

 

 

3 Détail du Monument

___________McRacken_06

 

Sources : WWII Mayenne

_________________________________________________________________________

Mayenne 2

1 -Liste des  combattants résistants  de la ville de Mayenne Morts pour la France 1939-1945

Nom Prénoms Conflit Date & lieu de décès Médailles
M. CHEMIN François – Résistant
1939-1945 † 02-03-1942 à Angers (Maine-et-L.) Fusillé par les Allemands
M. DEROUET Paul – Résistant
1939-1945 † 31-03-1942 à Semblançay (Indre-et-L.)  Fusillé par les Allemands
Soldat FAUQUE Raymond –  US Army
1939-1945 † 16-09-1944 à Aix-la-Chapelle Allemagne Suite de ses blessures.
S/Lt. LAMBERT Jean Gr.2/33 Guyenne
1939-1945 † 04/11/1944 à Bochum (Allemagne) Tué en service aérien commandé.
M. LAUNAY Georges Victime civile
1939-1945 † 08-08-1944 à Champéon (Mayenne) Enterré vivant par les allemands.
M. SINDIC Charles – Résistant
1939-1945 † 02-03-1942 à Belle-Beille Angers  Maine-et-L.)Fusillé par les Allemands.
M. PEIGNAUD Joseph – Résistant
1939-1945 † 02-03-1942 à Belle-Beille Angers  Maine-et-L.)Fusillé par les Allemands.
M. SOULABAIL François  – Résistant
1939-1945 † 13-12-1944  gazé à Hartheim (Autriche) Déporté à Mauthausen.
Inspecteur SURIN Jean – Résistant
1939-1945 † 06-04-1945 à Melk (Autriche) Déporté à Mauthausen.

2 – Liste des Morts pour la France  de la Ville de Mayenne – 1914-1918 –  

(Source Mémorial GenWeb>Livre d’Or de la Ville – Archive de l’Etat-Civil)

Grade Nom Prénoms Unité    – Conflit Date lieu et circonstance de décès          –
Soldat AUBERT Pierre Marie – 150e R.I.
1914-1918. †11/10/1916 à Rancourt (Meurthe-et-Moselle) Disparu au combat.  
Sergent F AUBRY Félix François Xavier – 330e R.I.
1914-1918 20/03/1916 à Mont\les-Côtes (Somme) Tué à l’ennemi.                 
Soldat BAGLIN Jean Baptiste Auguste – 130e R.I.
1914-1918 05/10/1915 à Saint-Hilaire-le-Grand (Marne) Tué à l’ennemi.    
Canonnier BAGUÉ Lucien Emile – 10e R.A.L.
1914-1918 20/09/1916 à Hem-Monacu (Somme) Suites de blessures.  
Soldat BAGUELIN Jean Baptiste F. – 26e R.I.T.
1914-1918 25/08/1914 à Ramillies (Nord) Tué à l’ennemi.    
Caporal BAGUELIN Lucien Eugène – 130e R.I.
1914-1918 02/03/1915 à Vienne-le-Château (Marne) Tué à l’ennemi.    
Adjudant BALLEUX Henri Isidore – 5e C.O.A.
1914-1918 19/09/1918 à l’hôpital de Bourges (Cher) De Broncho Pneumonie.  
Lieutenant BARATTE Eugène Gustave – 317e R.I.
1914-1918 01/08/1916 à Fleury-devant-Douaumont (Meuse) Tué à l’ennemi.    
Soldat BARRÉ Michel Joseph Jules – 26e R.I.T.
1914-1918 16/04/1916 à Verdun (Meuse) Tué à l’ennemi.    
Soldat BAUDRON Paul Henri – 36e R.I.
1914-1918 10/09/1918 à l’hôpital de Juilly (Seine-et-M.) Suites de blessures.  
1914-1918 24/08/1914 à Spincourt (Meuse) Tué à l’ennemi.    
1914-1918 19/02/1915 à Perthes-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi.    
Soldat BEAUGARS Michel Victor – 26e R.I.T.
1914-1918 24/08/1914 à Condé-sur-l’Escaut Nord) Tué à l’ennemi.    
Soldat BERTHÉ Constant Marie – 330e R.I.
1914-1918 01/08/1918 à l’hôpital du  Mans (Sarthe) Suite maladie en service.  
Soldat BERTHÉ Gustave Modeste – 101e R.I.
1914-1918 25/09/1915 à Baconnes (Marne) Tué à l’ennemi.    
Soldat BERTHÉ Louis Jules – 150e R.I.
1914-1918 25/04/1915 à Vienne-le-Château (Marne) Tué à l’ennemi.    
Soldat BETTON Alfred Eugène Adolphe – 3e C.O.A.
1914-1918 30/12/1915 à l’hôpital du Tréport (Seine Inf.) De pneumonie.  
Soldat BETTON Georges Henri Emile – 124e R.I.
1914-1918 22/08/1914 à Virton Belgique Tué à l’ennemi.    
Soldat BEUCHARD Marcel Eugène M. – 47e R.I.
1914-1918 02/06/1918 au Lazaret de Saint-Gilles Allemagne De blessures.  
Soldat BLAIS Charles Marcel Lucien – 150e R.I.
1914-1918 12/10/1916 à Rancourt (Somme) Tué à l’ennemi.    
Soldat BLANCHET Auguste – 127e R.I.
1914-1918 16/11/1918 à l’hôpital du Mans (Sarthe) Suite maladie en service.  
Soldat BOUHOURS Emile Louis 6 124e R.I.
1914-1918 28/02/1915 à Vitry-le-François Marne) Suite maladie en service.  
Soldat BOULAY Albert Auguste Eugène – 139e R.I.
1914-1918 11/10/1918 à l’hôpital de ? (Meuse) Suites de blessures.  
Soldat BOULAY Ernest Isaïe – 26e R.I.T.
1914-1918 10/10/1914 à Berles-au-Bois (Pas-de-Calais) Tué à l’ennemi.    
Soldat BOULAY Victor Jules – 130e R.I.
1914-1918 10/08/1914 à  Mangiennes (Meuse) Tué à l’ennemi.    
Soldat BOURGE Gabriel Julien Joseph – 104e R.I.
1914-1918 22/08/1914 à Ethe Belgique Tué à l’ennemi.    
Soldat BOUSSIN Alphonse Joseph – 130e R.I.
1914-1918 20/02/1915 à Perthes-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi.    
Soldat BOUVIER Maurice Auguste B. – 206e R.I.
1914-1918 28/05/1918 à l’ambulance de Froidos (Meuse) Suites blessures.  
Sergent BRAULT César Henri – 404e R.I.
1914-1918 03/11/1917 à Cerny-en-Laonnois (Aisne) Tué à l’ennemi.    
Caporal BRÉHIN François Jean Baptiste – 130e R.I.
1914-1918 08/04/1916 à l’ambulance de Massiges Marne) Suites blessures.  
Soldat BRETONNIÈRE Jean Baptiste – 169e R.I.
1914-1918 30/04/1917 à Moronvilliers (Marne) Tué à l’ennemi.    
Soldat BREUX Georges Eugène Léon – 14e R.I.
1914-1918 19/07/1918 à  Leuvrigny (Marne) Tué à l’ennemi.    
Soldat BRIANT Georges Victor Marie – 324e R.I.
1914-1918 16/07/1916 à Biaches (Somme) Tué à l’ennemi.    
Soldat BRIÈRE Ernest Emile – 130e R.I.
1914-1918 09/07/1916 à Douaumont (Meuse) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 25/09/1915 à Mesnil-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi.    
Soldat BRILLANT Victor Lucien – 26e R.I.T.
1914-1918 05/06/1916 à Verdun (Meuse) Tué à l’ennemi.    
1914-1918 17/03/1917 à Monastir Serbie Tué à l’ennemi.  
1914-1918 22/04/1916 à l’ambulance de Cuperly (Marne) Suites de blessures.  
1914-1918 23/05/1916 à Douaumont (Meuse) Tué à l’ennemi.  
M.d.L. CARRÉ Jean Baptiste –  5e Rgt. de Tirailleurs
1914-1918 15/08/1918 à l’hôpital de Tours (Indre et L.) Intoxication aux gaz  
Soldat CENDRIER Gustave Arsène G.  – 124e R.I.
1914-1918 04/06/1917 à Moronvilliers (Marne) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 12/10/1915 à Doullens (Somme) Suites de blessures.  
Médecin Major CHABRUN Hippolyte L.E.- 2e Zouaves
1914-1918 06/06/1915 à Moulin-sous-Touvent (Oise) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 17/08/1918 à Lassigny (Oise) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 24/08/1914 à Spincourt (Meuse) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 20/07/1916 à Belloy-en-Santerre (Somme) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 29/09/1915 à à Souain-Perthes-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 08/07/1916 à Maricourt (Somme) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 20/07/1916 à Belloy-en-Santerre (Somme) Tué à l’ennemi.  
Lieutenant CHEVRINAIS Roger René V. – 70e R.I.
1914-1918 06/09/1914 à Les Essarts-lès-Sézanne (Marne) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 06/11/1916 à Mourmelon-le-Grand (Marne) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 25-01/10/1915 à St-Hilaire-le-Grand (Marne) Disparu au combat.  
1914-1918 02/12/1915 aux Éparges (Meuse) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 02/10/1915 à Beuvraignes (Somme) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 08/04/1915 à l’hôpital de Mayenne (Mayenne) De tuberculose.  
Caporal CROSNIER Isidore Jean  – 26e R.I.T.
1914-1918 26/09/1914 Le Transloy (Pas-de-Calais) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 22/08/1914 à Virton Belgique Tué à l’ennemi.  
1914-1918 16/04/1917 à Berry-au-Bac (Aisne) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 21/07/1917 à Moronvilliers (Marne) Suites de blessures  
Aspirant D’HALEWYN Bernard M. C. M- 14e Hussards
1914-1918 25/08/1914 à Marville (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat DAUPHIN Eugène Amand – 372e R.I.
1914-1918 04/01/1919 à l’hôpital de  Vitry-le-François (Marne) De maladie.  
Capitaine DE GOËR DE HERVE J- Marie – 130e R.I.
1914-1918 22/08/1914 à Virton Belgique Tué à l’ennemi. LH
Sergent DE MONTIGNY Hippolyte  – 26e R.I.T.
1914-1918 26/08/1914 à Ramillies (Nord) Tué à l’ennemi.  
Eugène M-J.- 369e R.I.
1914-1918 04/06/1915 à l’hôpital de VerdunVerdun (Meuse) De maladie LH
1914-1918 27/03/1918 aux Éparges (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat DERBRÉE Victor Auguste – 69e R.I.
1914-1918 06/09/1915 à Massiges (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat DEROUET Auguste François – 171e R.I.
1914-1918 24/09/1918 à Francilly-Selency (Aisne) Tué à l’ennemi.  
Soldat DEROUET Paul Marie – 4e C.O.A. 
1914-1918 17/10/1914 à l’hôpital du Mans (Sarthe) De méningite c. sp.  
1914-1918 22/08/1914 à Ethe Belgique Tué à l’ennemi.  
Soldat DORBEAU Eugène Marin Joseph –  54e R.I.
1914-1918 26/09/1915 à Souain (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat DOYEN Emile Henri – 8e Zouaves
1914-1918 26/06/1915 à Cambligneul (Pas-de-Calais) Suites de blessures.  
Soldat DOYEN Léon Edouard Marie – 20e R.I.
1914-1918 25/09/1915 à Beaurains (Pas-de-Calais) Tué à l’ennemi.  
Soldat DRUAULT Emile Pierre Elie – 1410e R.I.
1914-1918 05/09/1918 à Chavigny (Aisne) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 30/05/1918 à Muizon (Marne) Tué à l’ennemi. CG
René J. – 13e R.I.
1914-1918 27/09/1915 à Saint-Hilaire-le-Grand (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat DUBOIS Eugène Gaston Jean – 330e R.I.
1914-1918 06/09/1916 à Vermandovillers (Somme) Tué à l’ennemi.  
Canonnier DUBOIS Louis Fernand Victor – 3e R.A.
1914-1918 26/11/1918 à l’hôpital de Mayenne (Mayenne) Broncho pneum.  
Soldat DUFEU Marcel Joseph – 404e R.I.
1914-1918 18/05/1918 au secteur de Kaale Put  Belgique Tué à l’ennemi.  
Sergent F. DUFOUR Edmond Louïs Paul – 130e R.I.
1914-1918 23/08/1914 à Virton Belgique Tué à l’ennemi.  
1914-1918 20/04/1917 à l’ambulance de Braye-en-Laonnois (Aisne)  
Soldat DUVAL Louis Théophile Marie – 303e R.I.
1914-1918 04/09/1916 à Vermandovillers (Somme) Tué à l’ennemi.  
Gaston A. C.- 130e R.I.
1914-1918 22/11/1914 à Montdidier (Somme) Suites de blessures. LH CG
1914-1918 11/02/1916 à l’hôpital de Mayenne (Mayenne) De tuberculose.  
Soldat ESNAULT Louis Henri Marie – 154e R.I.
1914-1918 18/06/1916 à Darmstadt Allemagne Suites de blessures.  
1914-1918 19/09/1915 à Vitry-le-François (Marne )Suites de blessures.  
1914-1918 04/08/1917 à l’hôpital de  Lunéville (Meurthe-et-M.) De blessures.  
Soldat FONTAINE Fidèle Henri – 130e R.I.
1914-1918 31/07/1916 à Douaumont (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat FORÊT Alfred Constant Marie – 2e Zouaves
1914-1918 24/02/1916 à Verdun (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat FORTIN Marcel Victor – 54E R.I.
1914-1918 19/10/1916 à l’hôpital de Marcelcave (Somme)Suites de blessures.  
Soldat FOUGERAY Georges Albert – 3630e R.I.
1914-1918 27/02/1916 à Manheulles (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Caporal FOUGERAY Jules Georges E.– 2e Zouaves
1914-1918 20/09/1918 à l’hôpital de St.-Genis-Laval (Rhône) De tuberculose.  
1914-1918 29/03/1917 à Béthelainville (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat FOUREAU François Victor – 2e B.C.P.
1914-1918 25/09/1914 à Chuignes (Somme) Tué à l’ennemi.  
Soldat FRANGEUL Edouard Clément A. – 4e Cuirs.
1914-1918 08/05/1917 à Margival (Aisne) Suites de blessures.  
Soldat FRÉARD Vital François Louis – 23e R.I.C.
1914-1918 26/09/1915 à Massiges (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat GACHER René Ernest – 10e B.C.P.
1914-1918 27/09/1915 à Aix-Noulette (Pas-de-Calais) Tué à l’ennemi.  
Soldat GARNIER Ernest Louis – 32e R.I.
1914-1918 22/07/1917 à Craonne (Aisne) Tué à l’ennemi.  
Capitaine GARNIER Frédéric Marie C. – 3e Zouaves
1914-1918 23/08/1914 à Wagnée Belgique Tué à l’ennemi. LH MC
Soldat GARNIER Georges Joseph – R.I.C.M.
1914-1918 17/08/1916 à Verdun (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat GARNIER Georges Louis –  130e R.I.
1914-1918 08/10/1915 à l’hôpital de Chalons/Marne (Marne) De blessures.
Soldat GASTÉ Pierre, Almire – 12e R.I.            –     
1914-1918 10/06/1918 à Marest/Matz (Oise) Tué à l’ennemi.                             
Sergent GAUCHARD Alfred Georges L.- 2e B.C.P.
1914-1918 05/05/1917 à à Ailles (Aisne) Disparu au combat.                         
Soldat GAUDAIN Ismaël André – 115e R.I.
1914-1918 24/09/1914 à Crémery (Somme)Tué à l’ennemi.  
Soldat GAUTIER Eugène Jean Joseph – 124e R.I.
1914-1918 14/10/1914 à l’hôpital Cochin Paris 14 (Seine) Suites de blessures.  
Soldat GAUTIER Georges Eugène – 404e R.I.
1914-1918 27/04/1915 à l’hôpital de Crépy-en-Valois (Oise) Suite insolation.  
Caporal GEMIN René Joseph – 41e R.I.
1914-1918 19/09/1914 à Craonne (Aisne) Suites de blessures.  
Soldat GEMOIS Ferdinand Marie – 330e R.I.
1914-1918 29/10/1916 à Rouvroy-en-Santerre (Somme) Tué à l’ennemi.  
Caporal GENEST Julien Clément – 74 e R.I.
1914-1918 23/05/1916 à Douaumont (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Sergent GENEST Louis Victor – 303e R.I.
1914-1918 16/09/1917 à Ville-sur-Cousances (Meuse) Suites de blessures.  
Sapeur GENEST René Joseph Julien – 4e Génie
1914-1918 30/08/1918 à l’hôpital d’Hérouville-St.-Clair (Calvados) Tuberculose.  
Soldat GERARD François Joseph – 142e R.I.
1914-1918 30/03/1915 à Saint-Jean-sur-Tourbe (Marne) Suites de blessures.  
Soldat GESLIN Auguste Gustave – 330e R.I.
1914-1918 28/08/1914 à Xivry-Circourt (Meurthe-et-M.) Suites de blessures.  
Soldat GILET Auguste Henri Joseph – 54e R.I.
1914-1918 21/10/1916 à Bray-sur-Somme (Somme) Suites de blessures.  
Soldat GIRAULT Auguste Valentin – 171e R.I.
1914-1918 05/04/1918 à Sourdon (Somme) Tué à l’ennemi.  
1ère Cl. GIRAULT François Joseph – 330e R.I.
1914-1918 15/07/1918 à Aubérive (Marne) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 05/04/1915 à Le Mesnil-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat GIRAULT Pierre Désiré – 4e S.I.M.
1914-1918 26/10/1914 à Dancourt-Popincourt (Somme) Tué à l’ennemi.  
Caporal GOBERT Charles Ernest – 330e R.I.
1914-1918 08/03/1916 à Metz (Moselle) Décédé en captivité.  
M.d.L. GRAFFIN Jules Henri Maxime – 48e R.A.
1914-1918 06/09/1918 à l’hôpital de Mayenne (Mayenne) Broncho pneumonie.  
Soldat GRENOT Georges Arthur J. –  212e R.A.
1914-1918 06/07/1918 à Oiry (Marne) Suites de blessures en service.  
Soldat GUÉRIN Romain Henri – 80e R.I.
1914-1918 19/03/1915 à Le Mesnil-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat GUESNON Ernest Louis Joseph – 169e R.I.
1914-1918 26/09/1914 à Mamey (Meurthe-et-M.) Tué à l’ennemi.  
Soldat GUY Alfred Louis – 130e R.I.
1914-1918 16/09/1914 à Moulin-sous-Touvent (Oise) Disparu au combat.  
Soldat GUY Ernest Louis – 128e R.I.
1914-1918 25/05/1918 à Loker (Locre) Belgique Tué à l’ennemi.  
Soldat GUY Léon Victor – 115e R.I.
1914-1918 06/10/1915 à Saint-Hilaire-le-Grand (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat GUY Pierre Marie – 317e R.I.
1914-1918 01/08/1915 à Fleury-devant-Douaumont (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat GUYARD Auguste Félix – 42e R.I.
1914-1918 29/07/1917 à Tahure (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat GUYOT Victor Joseph Marie – 365e R.I.
1914-1918 04/10/1918 à Filain (Aisne) Tué à l’ennemi.  
Caporal HAMEL Pierre François Clément – 169e R.I.
1914-1918 25/09/1915 à Vienne-le-Château (Marne) Disparu au combat.  
Soldat HANY Arsène Marie – 76e R.I.T.
1914-1918 07/01/1915 à l’hôpital de Malo-les-Bains (Nord) De fièvre typhoïde.  
Soldat HAYÈRE Pierre Victor – 153e R.I.
1914-1918 09/07/1916 à Hardecourt-aux-Bois (Somme)Tué à l’ennemi.  
S/M. HEINRY Victor François – 130e R.I.
1914-1918 22/08/1914 à Virton Belgique Tué à l’ennemi.  
Soldat HERBLIN Victor Maurice – 130e R.I.
1914-1918 15/01/1916 à Braux-Sainte-Cohière (Marne) Suites de blessures.  
Soldat HÉRISSON Georges Léon V.– 102e R.I.
1914-1918 04/11/1914 à Montdidier (Somme) Suites de blessures.  
Soldat HESLOT René Constant – 130e R.I.
1914-1918 04/11/1914 à Andechy (Somme) Tué à l’ennemi.  
Sergent HEUVELINE Marcel Michel A. – 311e R.I.
1914-1918 09/10/1918 à La Veuve (Marne) Suites de blessures.  
Soldat HUCHET Almire Victor – 2e Gr. Aviation
1914-1918 21/09/1918 à  Mayenne (Mayenne) De maladie en service.  
Soldat HUCHET Léon Marie – 26e R.I.T.
1914-1918 09/06/1915 à l’ambulance de Doullens (Somme) De fièvre typhoïde.  
M.d.L.  HUMBERT Auguste – 207e R.A.
1914-1918 08/01/1918 à l’hôpital de Bar-le-Duc (Meuse)De broncho pneumonie.  
Sergent ILLAND Jean Marie – 103e R.I.
1914-1918 22/08/1914 à Ethe Belgique Tué à l’ennemi.  
Soldat JANNIN Jules Almire – 55e R.I.
1914-1918 17/04/1917 à Louvemont-Côte-du-Poivre (Meuse) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 24/09/1914 à Cressy-Omencourt (Somme) Tué à l’ennemi.  
Soldat JOUIS Victor Louis – 26e R.I.T.
1914-1918 09/10/1914 à Monchy-au-Bois (Pas-de Calais) Tué à l’ennemi.  
Canonnier JOUVIN Jean Baptiste Louis – 51e R.A.
1914-1918 28/09/1918 à Cuperly (Marne) Suites de blessures.  
Médecin M. LABADIE Jean Joseph G. – 130e R.I.
1914-1918 28/09/1915 à Saint-Hilaire-le-Grand (Marne) Suites de blessures. LH
1er Canonnier LABASTE Emile Louis – 44e R.A.
1914-1918 22/08/1916 à Assevillers (Somme) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 24/08/1914 à Marville (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Sergent LAIGLE Patrice Eugène – 103e R.I.
1914-1918 08/11/1915 à Villers-Marmery (Marne) Suites de blessures.  
S/M. LAMARD Paul Léon – 130e R.I.
1914-1918 22-23/08/1914 à Virton Belgique Tué à l’ennemi.  
Soldat LE BASTARD Joseph – 26e R.I.T.
1914-1918 06/10/1914 à Courcelles-le-Comte (Pas-de-Calais) Tué à l’ennemi.  
Soldat LE PLAIN Constant Pierre – 124e R.I.
1914-1918 14/09/1914 à Speyer (Spire) Allemagne Suites de blessures.  
Sergent LEBOSSÉ Jules Joseph Albert – 130e R.I.
1914-1918 26/10/1917 à Moronvilliers (Marne) Tué à l’ennemi.  
Canonnier LEBOUC Henri Marie – 117e R.A.
1914-1918 06/09/1917 à Verdun (Meuse) Suites de blessures.  
Soldat LECHAT Auguste Alexis – 330e R.I.
1914-1918 28/02/1916 à Manheulles (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat LECLERC Alexandre – 330e R.I.
1914-1918 14/07/1915 à l’hôpital d’Arnay-le-Duc (Côte-d’Or) De blessures.  
Soldat LECOMTE Auguste Julien – 97e R.I.
1914-1918 06/09/1916 à Barleux (Somme) Tué à l’ennemi.  
Soldat LECOMTE Henri Ernest – 171e R.I.
1914-1918 15/07/1917 à Lesseux (Vosges) Tué à l’ennemi.  
Caporal LECOQ Eugène Julien – 104e R.I.
1914-1918 16/03/1915 à Perthes-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat LECOQ Eugène Julien Joseph – 176e R.I.
1914-1918 14/10/1918 à l’ambulance de Léonica Albanie De maladie en service.  
Soldat LECOURT Victor Pierre Arsène – 101e R.I.
1914-1918 28/02/1915 à Perthes-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat LEDUC Joseph Philibert – 28e R.I.T.
1914-1918 28/09/1914 à Miraumont (Somme) Tué à l’ennemi.  
Soldat LEFORT Constant Alexandre Vi.- 101e R.I.
1914-1918 09/03/1915 à Perthes-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat LEGEAY René Eugène – 117e R.I.
1914-1918 06/10/1915 à Saint-Hilaire-le-Grand(  Marne) Tué à l’ennemi.  
M.P. LEGENDRE Louis René – 31e R.A.
1914-1918 18/05/1918 à Sept-Saulx (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat LEGOT Félix Arsène – 124e R.I.
1914-1918 07/10/1918 à l’hôpital de Bergerac (Dordogne) Congestion pulmon.  
Soldat LEHAIE Joseph Eugène – 365e R.I.
1914-1918 15/06/1918 à Thourotte (Oise)  Tué à l’ennemi.     
Soldat LEHAIE Marcel Joseph – 130e R.I.
1914-1918 22/08/1914 à Virton Belgique Tué à l’ennemi.  
Soldat LELONG Alphonse Marie – 26e R.I.T.
1914-1918 28/08/1917 à Werden An Der Ruhr Allemagne De tuberculose.  
Canonnier LEMARÉCHAL Marcel Emile F.– 250e RA
1914-1918 27/08/1918 à Bernécourt (Meurhe-et-M.) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 16/04/1917 à Cormicy (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat LENFANT Isaie Vital Marie – 303e R.I.
1914-1918 21/08/1917 à Esnes-en-Argonne (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat LEROY François Ernest Marie – 32e Dragons
1914-1918 25/10/1914 à Soissons (Aisne) De maladie en service.  
Soldat LEROY Vital Léon René – 12e Cuirassiers
1914-1918 07/04/1918 à Castel (Somme) Tué à l’ennemi.  
Soldat LETENDRE François Joseph – 80e R.I.
1914-1918 19/03/1915 à Le Mesnil-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi.  
Caporal F. LEVAZEUX Marcel Marie R. – 104e R.I.
1914-1918 30/09/1915 à Sainte-Marie-à-Py (Marne)) Tué à l’ennemi.  
* M.d.L. LINTIER Paul Michel – 44e R.A.
1914-1918 15/03/1916 à Arraye-et-Han (Meurthe-et-M.) Par éclats d’obus  
1ère Cl. LOCRET Jules Marie – 1er Zouaves
1914-1918 22/08/1918 à l’hôpital de Senlis (Oise) Intoxication aux gaz.  
Sergent LOUVRIER Victor Marie – 166e R.I.
1914-1918 15/07/1918 à Moronvilliers (Marne) Tué à l’ennemi.  
Lieutenant LOZE Paul Henri Marie – 1er R.I.C.
1914-1918 22/08/1914 à Rossignol Belgique Tué à l’ennemi.  
Soldat MAINGARD Georges Marie H.– 124e R.I.
1914-1918 22/05/1916 à Vaux-devant-Damloup( Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat MANCEAU Georges Michel Jules – 130e R.I.
1914-1918 05/11/1914 à Warsy (Somme) Suites de blessures.  
Soldat MARGERIE Philippe Auguste – 103e R.I.
1914-1918 01/08/1915 à Saint-Hilaire-le-Grand (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat MARINIER Victor Paul – 130e R.I.
1914-1918 05/06/1917 à l’hôpital de Chalons/Marne (Marne)Suites de blessures.  
S/Lt. MARION Georges Joseph Marie – 358e R.I.
1914-1918 11/07/1916 au tunnel de Tavannes (Meuse) Disparu au combat.  
Soldat MARTEAU Félix Marie – 156e R.I.
1914-1918 12/09/1918 à Apremont-la-Forêt (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat MARTIN Louis Constant –  124e R.I.
1914-1918 06/01/1915 à l’hôpital de Maubeuge (Nord) Suites de blessures.  
Soldat MATHIUS Pierre Camille – 130e R.I.
1914-1918 23/09/1914 à Rethonvillers (Somme) Tué à l’ennemi.  
Soldat MENAGER Pierre Marie – 76e R.I.
1914-1918 11/11/1914 à Korteker Belgique Tué à l’ennemi.  
Sergent MESLIN Augustin François – 130e R.I.
1914-1918 05/05/1915 à Kassel Allemagne Décédé en captivité.  
Soldat MESLIN Victor César – 104e R.I.
1914-1918 22/08/1914 à Virton Belgique Suites de blessures.  
Soldat MICHEL Léon Louis Henri – 26e R.I.T.
1914-1918 24/08/1914 à Condé-sur-l’Escaut (Nord) Disparu au combat.  
Soldat MILLET Albert Joseph – 2e Zouaves
1914-1918 16/06/1915 à Souchez (Pas-de-Calais) Tué à l’ennemi.  
Soldat MONGONDRY Adolphe Joseph – 150e R.I.
1914-1918 05/03/1915 à Vienne-le-Château (Marne) Tué à l’ennemi.  
Brigadier MONTAGU Eugène Louis – 288e R.A.L.
1914-1918 17/10/1918 à Hattencourt  (Somme) De maladie en service.  
Soldat MONTÉBRAN Alphonse Henri – 82e R.I.
1914-1918 17/07/1917 à Guyencourt (Aisne) Suites de blessures. MM
Soldat MORDRET Alexandre César – 5e B.I.L.
1914-1918 15/09/1915 à Ouezzane Tunisie Disparu au combat. MC
Canonnier MOREAU Georges Auguste – 2e R.A.
1914-1918 29/03/1918 à Orvillers-Sorel (Oise) Tué à l’ennemi.  
Sergent MOREAU Louis Marie – 4e Zouaves
1914-1918 11/11/1914 à Pipegaël Belgique Tué à l’ennemi.  
Soldat MOREAU Marcel René Victor – 124e R.I.
1914-1918 05/10/1914 à Moulin-sous-Touvent (Oise) Tué à l’ennemi.  
Soldat MORIN Albert Cyrille – 115e R.I.
1914-1918 24/10/1914 à l’hôpital de Mamers (Sarthe De maladie – Scarlatine.
Soldat MORIN Jules Louis M.- 330e R.I.
1914-1918 †06/09/1916 à Vermandovillers (Somme) Disparu au combat.           –  
1914-1918 28/03/1917 à Aubérive (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat NOURY Emile Jean Marie – 317e R.I.
1914-1918 15/07/1918 à Vandières (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat ORIÈRE Octave Auguste – 104e R.I.
1914-1918 08/09/1915 à Saint-Hilaire-le-Grand (Marne)  
Caporal PATTIER Auguste Marie – 265e R.I.
1914-1918 27/05/1918 à Vauxaillon (Aisne) Tué à l’ennemi.  
Soldat PERCHE René Edouard – 4e R.I.
1914-1918 05/12/1916 à Damploup (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Sapeur PERRAULT Julien Joseph – 6e Génie
1914-1918 19/09/1918 à l’hôpital de Fleury-sur-Aire (Meuse) Maladie en service.  
Caporal PICHARD Henri Auguste – 5e R.I.
1914-1918 02/09/1918 à Bucy-le-Long (Aisne) Tué à l’ennemi.  
Soldat PICHEREAU Alfred Alexis Joseph L.- 124e R.I.
1914-1918 09/11/1914 à l’hôpital de Nantes (Loire Infér.) De gangrène jambe g.  
Soldat PIERRE François Marie –  4e R.I.
1914-1918 14/07/1915 dans la forêt d’Argonnes  (Meuse) Disparu au combat.  
Soldat PIQUET Georges Louis – 153e R.I.
1914-1918 30/07/1916 à Hardecourt-aux-Bois (Somme) Tué à l’ennemi.  
Adjudant POISSON Georges Auguste C..– 103e R.I.
1914-1918 02/06/1918 à l’hôpital de ? (Nord) Suites de blessures.  
Sapeur PONT Auguste François Joseph – 1er Génie
1914-1918 26/10/191 à4 à Braine (Aisne) Suites de blessures.  
Soldat POUTEAU Félix Louis – 303e R.I.
1914-1918 13/09/1914 à l’Hôpital de Verdun (Meuse) Suites de blessures.  
Soldat PRÉHU Alexis Félix Victor – 26e R.I.T.
1914-1918 03/05/1916 à Verdun (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Caporal PRUDHOMME Emile Henri – 324e R.I.
1914-1918 15/08/1918 à l’hôpital de Rennes (Ille-et-V.) De congestion pulmonaire.  
Soldat QUELLIER Edmond Marie – 30e R.I.
1914-1918 10/08/1914 à Mangiennes (Meuse) Disparu au combat.  
Sergent QUENTIN Edouard Eugène – 9e Zouaves
1914-1918 19/07/1916 Maurepas Somme) Tué à l’ennemi.  
Soldat QUENTIN Louis Henri – 115e R.I.
1914-1918 18/12/1914 à Étinehem (Somme) Suites de blessures.  
Clairon QUINTON Alphonse Jean Baptiste – 130e R.I.
1914-1918 27/09/1915 à Saint-Hilaire-le-Grand (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat QUINTON Joseph Constant – 330e R.I.
1914-1918 13/04/1915 à Marchéville-en-Woëvre (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Caporal RAMARD Victor Jean Marie – 404e R.I.
1914-1918 17/07/1915 à Saint-Pierre-lès-Bitry (Oise) Tué à l’ennemi.  
Soldat REMANDE Henri Auguste – 103e R.I.
1914-1918 22/08/1914 à Ethe Belgique Tué à l’ennemi.  
1914-1918 09/08/1918 à Arvillers (Somme) Tué à l’ennemi.  
Soldat RICHARD Alexandre Louis – 26e R.I.T.
1914-1918 26/08/1914 à Thun-l’Évêque (Nord) Tué à l’ennemi.  
Caporal RICHARD Emile Joseph Aristide – 7e R.I.C.
1914-1918 11/10/1917 à Craonne (Aisne) Tué à l’ennemi.  
Sergent RICHER Léon Jules Joseph – 404e R.I.
1914-1918 01/10/1918 à Ostel (Aisne) Tué à l’ennemi.  
Soldat RICOU René Louis Marcel – 125e R.I.
1914-1918 27/10/1916 à Morval (Pas-de-Calais) Tué à l’ennemi.  
Soldat RIOUL Léon Auguste – 8e Zouaves
1914-1918 25/06/1915 à Saint-Crépin-aux-Bois (Oise) Suites de blessures.  
Soldat ROBBE Léon Henri – 104e R.I.
1914-1918 22/08/1914 à Ethe Belgique Suites de blessures.  
Soldat ROBE Prosper Jean Baptiste – 26e R.I.T.
1914-1918 04/06/1916 à Verdun (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat ROBINET Auguste Fernand Marie – 153e R.I.
1914-1918 16/04/1917 à Bourg-et-Comin (Aisne) Tué à l’ennemi.  
Soldat ROGER Pierre Marie Eugène – 330e R.I.
1914-1918 04/09/1918 à Compiègne (Oise) Suites de blessures.  
Soldat RONNÉ Alfred René Louis – 330e R.I.
1914-1918 18/05/1917 à Châlons-sur-Marne (Marne) Suites de blessures.  
Caporal RONNÉ Eugène Louis – 164e R.I.
1914-1918 10/06/1918 à Cambronne-lès-Ribécourt (Oise) Tué à l’ennemi.  
Soldat ROUY Henri Louis George – 68e R.I.
1914-1918 06/11/1916 à Sailly-Saillisel (Somme) Tué à l’ennemi.  
Caporal SABIN Joseph Pierre – 324e R.I.
1914-1918 14/01/1915 à l’hôpital de Verdun (Meuse) De fièvre typhoïde.  
Soldat SABLÉ Pierre Théophile – 65e R.I.
1914-1918 21/10/1918 à Vouziers (Ardennes) Tué à l’ennemi.  
Caporal SACIER Georges Marcel Léon – 124e R.I.
1914-1918 04/11/1914 à Andechy (Somme) Tué à l’ennemi.  
Soldat SALIN Louis Elie – 103e R.I.
1914-1918 22/08/1914 à Ethe Belgique Tué à l’ennemi.  
Soldat SAUVAGE Julien Louis – 330e R.I.
1914-1918 04/09/1916 à Vermandovillers (Somme) Tué à l’ennemi.  
Soldat SEIGNEUR Wilfrid Louis Joseph – 168e R.I.
1914-1918 03/10/1918 à Essen Allemagne  Décédé en captivité.  
Soldat SOCHON Casimir Louis César – 26e R.I.T.
1914-1918 03/10/1915 à Courcelles-le-Comte (Pas-de-Calais) Tué à l’ennemi.  
Soldat SOCHON Louis Marie Joseph  – 150e R.I.
1914-1918 12/04/1915 à Sainte-Menehould (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat SOUVIGNÉ Eugène Louis – 26e R.I.T.
1914-1918 07/05/1916 à Verdun (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat TABURET Auguste Joseph André – 115e R.I.
1914-1918 10/01/1915 à Péronne (Somme) Suites de blessures.  
1ère Cl. TERRIER Louis Jacques – 135e R.I.
1914-1918 25/09/1914 à Châlons-sur-Marne (Marne) Suites de blessures.  
Soldat THEBAULT Arsène Henri – 350e R.I.
1914-1918 24/05/1916 à Verdun (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat THOUMIN Eugène Jean Marie – 43e R.I.C.
1914-1918 10/08/1917 à Craonne (Aisne) Tué à l’ennemi.  
Caporal TOURNEUX André – 1er R.E.I.
1914-1918 09/05/1915 à Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais)  
Soldat TRAHAY Léon Fernand – 108e R.I.
1914-1918 22/08/1914 à Ethe Belgique Tué à l’ennemi.  
Soldat TRAHAY Marcel Almire Clément 305e R.I.
1914-1918 02/03/1915 à l’hôpital de Compiègne (Oise) De fièvre typhoïde.
Soldat TRIPPIER Pierre Joseph – 124e R.I.
1914-1918 21/03/1917 à Les Souhesmes-Rampont (Meuse) Blessures par éclats.  
1914-1918 20/12/1914 à Hangest-en-Santerre (Somme) Suites de blessures.  
Soldat VALLEE Joseph Auguste Isidore – 19e B.C.P.
1914-1918 29/06/1915 à Les Éparges (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat VANNIER Henri Paul – 150e R.I.
1914-1918 03/04/1915 à Vienne-le-Château (Marne) Suites de blessures.  
1914-1918 08/11/1914 à Warsy (Somme) Suites de blessures.  
Soldat VASSEUR Marcel Louis Victor – 104e R.I.
1914-1918 16/03/1915 à Perthes-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat VEAUX Alphonse Marie – 26e R.I.T.
1914-1918 09/10/1914 à Monchy-au-Bois (Pas-de-Calais) Disparu au combat.  
Caporal VÉDIER Albert Georges Emile 103e R.I.
1914-1918 28/12/1918 au Lazaret de Langensalza Allemagne De pneumonie  
Soldat VENEL Michel Marie Emile – 124e R.I.
1914-1918 11/01/1917 à l’hôpital de Solesmes (Sarthe) De tuberculose.  
Caporal VERCHÈRE Henri Lucien – 21e R.I.C.
1914-1918 26/10/1915 à Massiges (Marne) Tué à l’ennemi.  
S/M. VILASECA Julien – 130e R.I.
1914-1918 27/09/1915 à Saint-Hilaire-le-Grand (Marne) Tué à l’ennemi.  
Canonnier  VILFEU Arsène Eugène Pierre – 44e R.A.
1914-1918 04/08/1915 à l’hôpital de Carpentras (84) De maladie en service.  
Capitaine  WURTZ Fernand – 130e R.I.
1914-1918 19/02/1915 à Perthes-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi.
 * Paul Lintier, engagé volontaire dans l’Artillerie, est l’auteur de deux ouvrages racontant son expérience au front. Le premier  « Ma pièce, souvenir d’un canonnier 1914 »  fut couronné par l’Académie Française et publié en feuilleton dans l’Humanité. Le second, « Le tube 1233, souvenir d’un chef de pièce 1915-1916 » fut édité en 1917 après sa mort en 1916.

3 – Déporté pour motif racial.

Nom Prénoms Conflit Date & lieu de décès Nationalité
PORDES Kersh – 75 ans 1914-1918 Arrêté le 09/10/1942 Déporté à Auschwitz le 06/11/1942 Disparu. Autrichienne