Forcé

iargentr[1] - Copie - Copie

Commune : FORCÉ (53260)

Canton d’ : Argentré (1984)

Fiche mise à jour le 28 Novembre 2014.

 photo avril 2004.

Description :

 Monument en granit bouchardé Lanhalin comprenant un soubassement de 200 sur 200 sur 10 centimètres en deux éléments, un premier socle à chanfrein de 40 sur  70 sur 50 centimètres, un second de 50 sur 50 sur 40 centimètres et une colonne de 200 sur  40 sur 40 centimètres en pointe de diamant avec une face avant polie, le tout reposant sur une plate forme en béton. Quatre plots en métal reliés par des chaînes cernent le monument sur trois cotés.(description selon le devis)

Emplacement : A gauche de l’esplanade de la Mairie – Chemin de la CoutellerieMàM Forcé

Entrepreneur : Etablissement Mélanger – Succursale de Laval

Inscription : Aux Enfants de la Commune
Morts pour La France

_______________________________________________________________________________________

Décédés en 1914-1918 : 8

A l’origine, la commune n’avait, pour honorer ses morts, qu’une simple plaque fixée sur la façade de l’église Sainte Marie-Madeleine. En 2001, Madame Annette Chesnel, Maire de la commune, avec l’accord de son conseil municipal, et contre l’avis négatif des anciens combattants de la commune, décide d’élever un monument à la mémoire des huit enfants de Forcé décédés durant le conflit de 1914-1918. Elle prend contact avec le Comité et la Délégation générale du Souvenir Français qui la guidera dans ses démarches de subventions. Ce monument reviendra à 4.626 €uros (30.345 Francs), somme qui sera couverte par le budget municipal ainsi que par des aides de l’Etat, du Conseil général et du Souvenir Français qui participera pour la somme de 1.350 €uros. L’inauguration aura lieu le 7 septembre 2002 en présence du Député-Maire de Laval, d’un sénateur, du représentant du Conseil général, de nombreux élus et des autorités civiles et militaires. Trente drapeaux d’associations patriotiques seront présents et un détachement du 42e Régiment de Transmissions sera présent pour rendre les honneurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        – Plaque sur l’Eglise et détail                                                                                                             photo février 2001.

Liste Alphabétique des Morts de la commune :

Le recensement de l’année 1911 faisant état d’une population de 198 habitants, le pourcentage des décès durant le  premier conflit  mondial s’élèverait  à  4.04 % des  habitants de la commune, soit  8.08 % de la population mâle et  24.24 % de la  génération 20-40 ans de cette même population.

ABAFOURS Albert Arsène – Soldat à la 3e Cie. du 25e Bataillon de Chasseurs à Pied – Décédé à Toulouse des suites de  blessures de guerre le 30 mars 1916 à    l’âge de 22 ans – Médaillé Militaire du 11 juillet 1919.

 BABIN Almire Félix Marcel Marie – Soldat au 140 Régiment d’Infanterie – Décédé des suite de sesblessures à l’ambulance 5755 le 12 août 1917 à l’âge de 25 ans – Médaillé Militaire – Croix de Guerre

 GOHIER Dominique Albert – Soldat à la 2e Cie. du  103e Régiment. d’Infanterie – Tué d’ue balle dans la tête à la tranchée de St Martin d’Allois le 24 Mai 1917 à l’âge de 2a ans – Médaillé Militaire – Croix de Guerre

 HERAULT Joseph Marie –  Soldat au 3e Escadron du 12e Régiment. de Cuirassiers – Décédé de suites de ses blessures à l’hôpital d’Hargicourt le 14 octobre 1916 à l’âge de 23 ans

 LEDOUX Auguste Arthur – Soldat au 324e Régiment d’Infanterie – Disparu, tué à l’ennemi à Spincourt (Meuse) le 24  août 1914 à l’âge de 25 ans.

MASSEROT Marcel Joseph –  Sergent au 124e Régiment d’Infanterie – Disparu,  tué à l’ennemi à Moulin sous Touvent (Marne) le 15 septembre 1914 à l’âge de 23 ans.

MASSEROT René François  Sergent au 124e Régiment d’Infanterie – Disparu, tué  à l’ennemi au Mont Cornillet (Marne) le 11 juillet 1918 à l’âge de 29 ans. Croix de Guerre – Frère de MASSEROT Marcel.

LEROY Louis Soldat au 25 Régiment d’Infanterie Territorial – Décédé des suites de ses blessures à l’Ambulance de la 88e Division le 30 septembre 1914 à Mailly-Maillet (Somme)

Relevé de Monsieur E. Davoust.