Marcillé-la-Ville

imayenne[1] - Copie - Copie

Commune : MARCILLÉ-la-VILLE (53440)

Canton de : Mayenne Est (1984)

Fiche mise à jour le 11 Mai 2018..

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Photo JLC – 19 Août 2013.

Description :
Stèle en granit, de 4 mètres de hauteur, reposant sur une assise à 3 niveaux de 2 mètres 90 de coté à la base. Un motif en bronze, représentant une tête de poilu, orne la façade au niveau du bandeau. Les faces avants et les latérales hautes sont ornées de palmes de bronze. La dédicace est gravée au-dessus de la palme centrale. Les bases du monument portent les plaques où sont gravés les noms des morts pour la Patrie.
La plaque en marbre noir située au pied de la stèle porte les noms des morts des conflits 1939-1945 et d’A.F.N.

Emplacement : Place de l’Eglise

Entrepreneur : Etablissement Isidore Bazin – Laval

Inscriptions :

Honneur – Patrie*
Aux Morts pour la France
A la Mémoire des Français d’Outre-Mer Morts pour la Patrie**

Décédés

en 1914-1918 : 54
en 1939-1945 :  1
en A.F.N.        :  2

Le conseil municipal du 9 mars 1924 entérina le projet de construction de ce monument qui fut inauguré la même année. Il en coûta à la commune 11.700 Francs, somme entièrement réglée par un crédit voté par la municipalité.

* à gauche et droite du haut de la stèle.
** à la base du monument sous la plaque en marbre noir.-

______________________________________________________________________________________________

 Photo 2001.

 

 

 

 

 

 

 

Sur cette carte postale de la collection Paul Briand on peut noter l’entourage du monument qui n’existe plus de nos jours.

Marcillé

_____________________________________________________________________________

Liste Alphabétique des Morts  de la Commune   (Sources :  MémorialGenWeb>Mémoire des Hommes).

 Le recensement de l’année 1911 faisant état d’une population de 1.064 habitants le pourcentage des décès durant le  premier conflit  mondial s’élèverait  à 5.07 % des  habitants de la commune, soit  10.14  % de la population mâle et 30.42 % de la  génération 20-40 ans de cette même population.

Grade Nom Prénoms Unité   Conflit       . Date lieu et circonstance de décès Médailles Age
Soldat BERTHEREAU Alphonse V.– 26e R.I.T.
1914-1918  09/10/1914 à Monchy-au-Bois (Pas-de-C.) Tué à l’ennemi.    35
1914-1918  10/10/1915  à Saint-Hilaire-le-Grand (Marne) Tué à l’ennemi.    31
1914-1918  15/09/1917 à  Baconnes (Marne) Suite de blessures    22
1914-1918  06/08/1918 à la Fère-en-Tardenois (Aisne) Tué à l’ennemi. Médaille MilitaireCroix de Guerre  40
1914-1918  07/05/1915 à Châlons-sur-Marne (Marne) Suite de blessures Croix de Guerre  23
1914-1918  14/10/1914 à Dancourt (Somme) Tué à l’ennemi.    23
Canonnier BRILLANT Alphonse Jules – 26e R.A.
1914-1918  28/12/1914 à Bar-le-Duc (Meuse) De fièvre typhoïde.    27
1914-1918  25/09/1915 à Aubérive (Marne) Tué à l’ennemi.    20
1914-1918  11/09/1915 à  Mourmelon-le-Petit (Marne) Suite de blessures Médaille MilitaireCroix de Guerre  25
Chasseur BURSON Albert Maurice M.– 2e B.C.P.
1914-1918  30/09/1915 à Ripont (Marne) Tué à l’ennemi. Croix de Guerre  22
1914-1918  18/05/1917 à Moronvilliers (Marne) Tué à l’ennemi. Croix de Guerre  21
1914-1918  03/11/1914 à Verdun (Meuse) De maladie en service.    31
1914-1918  04/10/1916 à Combles (Somme) Tué à l’ennemi.    23
1914-1918  01/06/1917 à Laffaux (Aisne) Tué à l’ennemi. Médaille MilitaireCroix de Guerre  22
1914-1918  24/01/1918 à Mayenne (Mayenne) De maladie en service.    22
1914-1918  10/07/1916 à Vého (Meuse) Tué à l’ennemi.    31
Sergent DENIS Albert Gilles – 130eR.I.
1914-1918  17/05/1915 à Niederzwehren Allemagne Du typhus en captivité.    32
1914-1918  16/04/1917 à Ailles (Aisne) Tué à l’ennemi.    30
Chasseur FEUVRE Julien François – 29e B.C.P.
1914-1918  25/09/1916 à Bouchavesnes (Somme) Disparu au combat.    22
1914-1918  24/02/1916 à Verdun (Meuse) Tué à l’ennemi.    21
1914-1918  ca 26/09/1915 à Perthes-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi. Médaille MilitaireCroix de Guerre  31
1914-1918  26/04/1916 à Verdun (Meuse) Tué à l’ennemi.    41
Algérie  31/01/1957 à l’hôpital Maillot Alger Algérie Médaille MilitaireCroix de la Valeur militaire  22
Canonnier GESBERT Lucien C. F.– 106e R.A.L.
1939-1945  01/06/1940 Disparu en mer.    26
1914-1918  16/07/1917 à Cerny-en-Laonnois (Aisne) Tué à l’ennemi. Citation (s)  28
1914-1918  03/07/1915 à l’ambulance de Dainville (Pas-de-C.) Suite de blessures.    38
1914-1918  03/05/1916 à Esnes (Meuse) Disparu au combat. Croix de Guerre  20
1914-1918 01/10/1914 à Montdidier (Somme) Suite de blessures.    31
1914-1918  03/03/1915 à Vienne-le-Château (Marne) Tué à l’ennemi.    32
1914-1918  23/03/1918 à Vouël (Aisne) Tué à l’ennemi.    21
1914-1918  20/12/1914 à Langemarck,  Belgique Tué à l’ennemi.    20
1914-1918  12/08/1914 à Mangiennes (Meuse) Tué à l’ennemi.    21
1914-1918  09/10/1914 à Monchy-au-Bois (Pas-de-C.) Tué à l’ennemi.    36
1914-1918  27/09/1915 à Perthes-lès-Hurlus (Marne) Disparu au combat.    35
1914-1918  06/12/1914 à l’hôpital de Verdun (Meuse) De fièvre typhoïde.    30
1914-1918  24/08/1914 à Spincourt (Meuse) Disparu au combat.    30
1914-1918  25/10/1918 à Grandlup-et-Fay (Aisne) Tué à l’ennemi.    20
1914-1918  28/02/1916 à Champlon (Meuse) Tué à l’ennemi.    39
1914-1918  26/09/1915 à Perthes-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi. Médaille Militaire  32
1914-1918  28/04/1918 à Mayenne (Mayenne) De maladie en service..    25
1914-1918  21/11/1916 à Sailly-Saillisel (Somme) Tué à l’ennemi.    26
1914-1918  26/09/1914 à Le Transloy (Pas-de-C.) Tué à l’ennemi.    35
1914-1918  10/06/1918 à Ville (Oise) Disparu au combat.    20
1914-1918  23/08/1914 à l’hôpital de Verdun (Meuse) Du tétanos suite blessures.    22
Brigadier MARIEL Roland – 12e Dragons
 Algérie  15/05/1958 à Tiaret Algérie – ? Croix de la Valeur militaire  21
S/Lt. MOITEAUX Alphonse T.– 53e R.I.
1914-1918  26/07/1917 à Prosnes (Marne) Tué à l’ennemi.  Légion d'HonneurCroix de Guerre  32
1914-1918  09/02/1916 à Châlons-sur-Marne (Marne) De néphrite aigue.    32
1914-1918  21/06/1915 à Fresnes-en-Woëvre (Meuse) Tué à l’ennemi.    29
1914-1918  03/01/1915 à Arras (Pas-de-C.) Suite de blessures. Médaille MilitaireCroix de Guerre  37
1914-1918  22/09/1914 à Charenton-le-Pont (Seine) Suite de blessures.    30
Q/M. PAUL Gaston G. – Base Cherbourg
1914-1918  30/09/1918 à Cherbourg (Manche) De grippe infectieuse.    23
1914-1918  29/07/1916 à Douaumont (Meuse) Tué à l’ennemi.    36
1914-1918  09/04/1915 aux Éparges (Meuse) Tué à l’ennemi.    28
1914-1918  10/01/1916 à Cernay-en-Dormois (Marne) Tué à l’ennemi.    28
Chasseur TIROT Camille A.- 17e B.C.P.
1914-1918  30/09/1914 à Royat (Puy-de-D.) Suite de blessures.    23
Caporal VIELLEPEAU Arsène A.– 18e B.C.P.
1914-1918  09/01/1915 à Tournon (Ardèche) Suite de blessures.    23
1914-1918  16/05/1917 à Juvigny (Aisne) Tué à l’ennemi. Médaille Militaire  40
_________________________________________________________________________________

 C’est sur le mur gauche de la nef de l’Eglise Saint Martin (1870) de Marcillé-la-Ville que l’on peut voir un grand motif consacré au souvenir des 40 paroissiens Morts pour la France. L’allégorie centrale est entourée de deux colonnes ou sont inscrit, par année de guerre et par ordre alphabétique, le nom des défunts. L’ensemble est fixée entre les stations I et II du Chemin de Croix juste avant le transept gauche.

Photos JLC – 19 Août 2013.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAKONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA