Châlons-du-Maine

 

iargentr[1] - Copie (2)

Commune : CHÂLONS-du-MAINE (53470)

(appellation du Maine depuis 1919)

Canton d’ Argentré (1984)

Fiche mise à jour le 8 Février 2018.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Photo JLC – 10 Novembre 2013.

Description :

Monument en granit de 3 mètre 25 de hauteur, composé d’un obélisque portant une croix de guerre en marbre blanc, le tout reposant sur un socle de 1 mètre de coté. La face avant de l’obélisque portant l’inscription dédicace, est ornementé d’une palme en bronze. Les noms des Chalonnais morts pour la Patrie lors du premier conflit mondial sont gravés sur trois plaques en marbre fixées au socle.  Une petite plaque supplémentaire a été fixée au centre pour le soldat mort durant la guerre 1939-1945.

En 2013, sous le mandat de Monsieur René Landais, des travaux d’aménagement  du centre bourg ont été entrepris. A cet occasion le monument a été déplacé sur le parvis de l’église venant de son emplacement initial situé sur le coté droit de l’édifice. Les quatre obus de 340 mm, reliés par des chaînes, entourant le monument ainsi que son embase en métal (ayant une emprise au sol de 3 sur 3 mètres) ont été supprimés lors de ce transfert.

Emplacement : Centre bourg, Place de l’Eglise

Entrepreneur : Entreprise Isidore Bazin – Laval

Entreprise Eurovia pour le déplacement de 2013.

Inscription :

 Aux Enfants de Châlons du Maine Morts pour la France

Décédés :

en 1914-1918 : 20
en 1939-1945 :   1

L’érection de ce monument fut décidée lors des délibérations du Conseil Municipal du 17 janvier 1923, conseil présidé par Monsieur d’Argencé Maire de la commune. Le projet fut approuvé par la Commission Artistique Départementale le 5 avril de la même année et le monument érigé et inauguré  le dimanche 27 septembre 1925.

________________________________________________________________________________

Liste Alphabétique des Morts de la Commune     

(Sources Mémorial GenWeb – Mémoire des Hommes>Agnès Morenne)

– Le recensement de 1911 faisant état d’une population de 230 habitants le pourcentage des décès durant le  premier conflit  mondial s’élève à 4.72 % des  habitants de la commune, soit 9.44 % de la population mâle et 28.32 % de la  génération 20-40 ans de cette même population.

1 – Monument aux Morts.

Grade Nom Prénoms Unité    Conflit       . Date lieu & circonstances de décès Médailles Age
Soldat AUBERT Lucien Henri – 3e R.I.C.
1914-1918 † 18/02/1918 à l’ambulance 17 Yven Macédoine (Serbie)  des suite blessures.  27
Chasseur BARREAU Baptiste Jean – 29e Bt.C.P.
1914-1918 † 10/09/1914 à Rembercourt-aux-Pots ( Meuse) Tué à l’ennemi.  22
Soldat BARREAU Henri Jean Marie  – 130e R.I.
1914-1918 † 27/09/1914 à Carrépuis (Somme) Tué à l’ennemi.  25
1914-1918 † 31/08/1914 à Montigny (Marne) Tué à l’ennemi.  22
Soldat BEDOUET Jean-Baptiste – 26e R.I.T.
1914-1918 † 26/08/1914 à Thun l’Evêque en Ramillies Tué à l’ennemi.  36
Soldat BESCHER Edmond – 3e Rgt Mix. Z.T.
1914-1918 † 02/09/1916 à Le Forest ((Somme) Tué à l’ennemi.  20
1939-1945 † ?
1914-1918 † 10/08/1914 à Mangiennes (Marne) Tué à l’ennemi.  24
Soldat BOUVIER Joseph François – 124e R.I.
1914-1918 † 24/08/1914 à Spincourt (Meuse) Suite de blessures.  27
Soldat CHAILLANT Ancel Léopold – 25e R.I.T.
1914-1918 † 06/05/1915  à l’Hôpital militaire  Bordeaux (Gironde) Suite de maladie.  38
1914-1918 † 05/03/1918 au Secteur du Mont Haut à Prosnes (Marne) Tué à l’ennemi.  26
Canonnier FOURNIER Victor François – 20e R.A.C.
1914-1918 † 14/11/1914  à l’Hôpital n°101 de Saint Calais (Sarthe) De Typhoïde.  31
Soldat GOUJON Alexis Marie – 130e R.I.
1914-1918 † 21/02/1915 à Perthes-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi.  25
1914-1918 † 22/08/1914 à Ethe Belgique Tué à l’ennemi.  20
1914-1918 † 14/03/1915 à Perthes-lès-Hurlus (Marne) Suite de blessures.  29
Soldat NUGRE Joseph Marie – 130e R.I
1914-1918 † 22/08/1914 à Virton Belgique Tué à l’ennemi.  22
1914-1918 † 19/11/1914  à Montdidier (Somme) Suite de blessures    23
1914-1918 † 24/05/1915 à l’Hôpital de Verdun (Meuse) Suite  de maladie.    24
Soldat VILAIN Ernest Louis – 124e R.I.
1914-1918 † 06/10/1915 devant Baconnes (Marne) Tué à l’ennemi.    31
1914-1918 † 30/05/1915 à l’Hôpital n°9 de Verdun (Meuse) Des suite  de blessures.  29
1ère Cl. VIOT Félix Gaston – 142e R.I.
1914-1918 † 11/07/1916 à l’Hôpital n°61 de Perones (M&M   De  blessures.  27
 

2 – Livre d’Or du Ministère des Pensions.

Nom Prénoms Conflit Date & lieu de décès Médailles  
1914-1918 10/09/1914 Rembercourt-aux-Pots (55)    
1914-1918 27/09/1914 Carrépuis (80)    
1914-1918 31/08/1914 Montigny-devant-Sassey (55)    
1914-1918 09/09/1916 Maurepas (80)    
1914-1918 24/08/1914 Spincourt (55)    
1914-1918 06/05/1915 Bordeaux (33)    
1914-1918 05/03/1918 Prosnes (51)    
1914-1918 21/02/1915 (51)    
1914-1918 22/08/1914 Ethe, province de Luxembourg Belgique    
1914-1918 14/03/1915 Perthes-lès-Hurlus (51)    
1914-1918 22/08/1914 Virton, province de Luxembourg Belgique    
1914-1918 19/11/1914 Montdidier (80)    
1914-1918 24/05/1915 Verdun-sur-Meuse (55)    
1914-1918 06/10/1915 Baconnes (51)    
1914-1918 30/05/1915 Verdun-sur-Meuse (55)    
1914-1918 11/07/1916 Piennes (54)

________________________________________________________________________________

Carte postale collection Paul Briand.

MàM Chalons-du-Maine

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 2001 du monument.

______________________________________________________________________________

Dans l’Eglise Saint Pierre (XVIe-1845) de Chalons-du-Maine on peut voir sur le mur droit de la nef, pratiquement au niveau du transept, cette sculpture élevée à la mémoire des 19 enfants de la paroisse Morts pour la France en 1914-1918. Réalisé en plâtre, il fut inauguré le 11 mars 1920. Il provient des Etablissements Blanc d’Angers.

Ce modèle de monument est du au sculpteur Eugène Blanc d’Angers et réalisé par la firme du même nom, on peut
en découvrir le descriptif en page d’Ahuillé – Référence « Image du Patrimoine des Pays de Loire n°290. »

Les noms des défunts sont inscrit dans l’ordre de leur décès.

Photos JLC – 13 Août 2013.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAKONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

_________________________________________________________________________

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERADans le cimetière communal la tombe du « Poilu » Albert Desmottes a été retrouvée complètement à l’abandon. La Municipalité l’ a entièrement rénové en 2010 et veille à son fleurissement chaque 11 Novembre.