Saint-Germain-d’Anxure

imayenne[1] - Copie - Copie

Commune : SAINT-GERMAIN-d’ANXURE (53240)

Canton de : Mayenne-Ouest (1984)

Fiche mise à jour le 11 Juin 2017.

 

 photo 2001.

Description :

Monument en deux parties. D’une part une sculpture en pierre représentant le relevage du corps d’un soldat de la classe 18 par un soldat de la classe 12 et par un territorial. D’autre part deux plaques, portant dédicaces et noms des morts entourant une croix en granit, sont fixées sur le mur latéral gauche de l’église.

La sculpture mesure 2 mètres 18 de haut, 2 mètres 77 de long et 1 mètre 07 de large. Elle repose sur un socle de 0 mètre 90 de haut, 3 mètres de long et 1 mètre 28 de large. Cette oeuvre fut présentée à Paris, en 1924, au Salon de la Société des Artistes Français L’ensemble au mur de l’église mesure 4 mètres 26 de large sur 2 mètres 97 de haut. La croix haute de 2 mètres 80 pour 1 mètre 10 de large, est ornée d’une palme du Souvenir Français.

Emplacement : dans le clos de l’église Saint Germain, rue des Rochers.

Architectes : MM. Jean Charavel, Robert Enault, Marcel Mélendes – 121B, rue de la Pompe Paris

Sculpteur     : M. Raoul Josset – 1892-1957 – né à Fours (Nièvre) Décédé à Dallas (Texas – USA)

Entrepreneur : Entreprise Isidore Bazin- Laval

Inscription :

 A la mémoire des enfants de Saint-Germain d’Anxure
Morts glorieusement pour la France

Nombre de tués en 1914-1918 : 27*

Sur les plaques du monument, pour chaque mort est indiqué :
le nom, le prénom, l’unité d’affectation, le lieu et la date du décès.*

Cette sculpture unique, offerte à la commune par son maire, le Comte André de Robien, fait de ce monument, un des plus beau et des plus originaux de la Mayenne.

En juillet 2003, lors de sa visite en Mayenne, Monsieur Hamlaoui Mékachéra, Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants a fait un détour par Saint-Germain où lui a été présenté ce monument.

Les plaques d’origines situées sur le mur de l’église étaient réalisées en ardoise. La tempête, qui traversa le département en 1999, fit chuter l’une d’elle. Le Maire de la commune, Monsieur André Miton sollicita l’aide de la Délégation générale du Souvenir Français. Cette dernière lui indiqua les organismes susceptibles de financer le remise en état du monument et l’assura d’une participation de la part de son association. Participation qui se monta à 1524,49 € soit 10.000 Francs.
Le monument sera rénové en 2002 par l’entreprise Mélanger.

* L’Aspirant de Robien du 25e B.C.P., fils du Maire de l’époque, est tombé au Champ d’Honneur le 26 septembre 1915. Le blessé relevé sur la sculpture est à son image, les deux soldats sont un jeune incorporé et un vieux poilu symbole des fantassins de l’époque.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carte postale Collection de M. Paul Briand.

Liste Alphabétique des Morts de la Commune.    (Sources : MémorialGenWeb – Mémoire des Hommes)

Le recensement de l’année 1911 faisant état d’une population de 410 habitants, le pourcentage des décès durant le  premier conflit  mondial s’élèverait  à 6.58 % des  habitants de la commune, soit 13.16 % de la population mâle et 39.48  % de la  génération 20-40 ans de cette même population.

Grade Nom Prénoms Unité              – Conflit Date lieu & circonstance de décès Médailles
Soldat ALIX Emile François René – 28e R.I.T.
1914-1918 † 27/02/1916 à l’hôpital du Mans (Sarthe) De maladie.  
Soldat BERSON François Marie – 67e R.I.
1914-1918 † 07/04/1915 aux Éparges (Meuse) De blessures de guerre  
Soldat BERSON Joseph Julien – 67e R.I.
1914-1918 † 07/04/1915 aux Éparges (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat BERSON Louis Jean Marie – 67e R.I.
1914-1918 † 08/04/1915 aux Éparges (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat CHESNEL Jules Aimé – 53e R.I.
1914-1918 16/07/1917 au Combat-de-Mont-Haut (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat COULANGE Joseph Jean Batiste – 112e R.I.
1914-1918 17/10/1918 à Mennevret (Aisne) Tué à l’ennemi.
1914-1918 26/09/1915 à Souain (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat DESNOS Etienne Auguste – 143e R.I.
1914-1918 18/03/1917 à Avocourt (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat ELIE Michel Louis Marie – 180e R.I.
1914-1918 28/05/1915 au Lazaret de Niederzwekren Allemagne De maladie  
Soldat FOUGERAY Eugène Marcel – 117e R.I.
1914-1918 22/08/1914 à Virton – Belgique Tué à l’ennemi.  
Caporal FREARD Gabriel Marie René – 169e R.I.
1914-1918 24/07/1916 Fleury-devant-Douaumont (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat GARRY René Henri – 73e R.I.
1914-1918 01/03/1918 à l’hôpital de Sainte-Feyre (Creuse) De tuberculose  
Cavalier GESLOT Joseph Marie Pierre B.– 14e Hussards
1914-1918 24/06/1916 Verdun (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Caporal LAILLE Joseph Ange Marie – 80e R.I.
1914-1918 20/08/1916 Vaux-chapitre-ou-Fleury (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Sergent LEBREC Joseph Eugène – 117e R.I.
1914-1918 31/08/1914 Montigny (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat LECOURT Camille Ernest – 104e R.I.
1914-1918 04/02/1919 à l’hôpital de Sedan (Ardennes) Blessures de guerre.  
Soldat LELIEVRE Michel Julien Marie – 4e S.I.M.
1914-1918 19/03/1916 à Vaux-devant-Damloup (Meuse)Tué par éclats d’obus.  
Soldat LOCHU Eugène Edouard – 103e R.I.
1914-1918 18/06/1917 au Lazaret d’Hambourg Allemagne De maladie  
Caporal MARCADE Gabriel Marie Joseph – 115e R.I.
1914-1918 27/07/1918 au Lazaret d’Hourges (Marne) Blessures de guerre.  
Soldat PETIT Emmanuel Jean Baptiste – 124e R.I.
1914-1918 † 28/09/1917 Camp-Dilmann-près-Suippes (Marne)Blessures de guerre  
Soldat PETIT Ernest Henri – 101e R.I.
1914-1918 26/05/1916 au fort de Tavannes (Meuse) Tué à l’ennemi.  
Soldat RACINE Prosper Jean Marie – 115e R.I.
1914-1918 20/02/1915 à Perthes-lès-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi.  
1914-1918 09/06/1918 à Machemont (60) Tué à l’ennemi.  
Soldat TIROUFLET Pierre Louis Baptiste – 82e R.I.
1914-1918 02/03/1916 à l’hôpital de Montargis (Loiret) De broncho-pneumonie.  
1914-1918 03/04/1916 à Maison-de-Champagne (Marne) Tué à l’ennemi.  
Soldat VIEL Auguste Marie Julien – 303e R.I.
1914-1918 29/11/1918 à Saint-Germain-d’Anxure De broncho-pneumonie.  
Soldat VIEL Julien Marie Joseph – 13e R.I.T.
1914-1918 31/10/1915 à l’hôpital de Villers-Cotterêts (Aisne) De tuberculose.

________________________________________________________________________

L’Eglise Saint Germain (XIXe) honore les morts du conflit 1914-1918 par un monument situé sur le mur gauche de la nef, il est fixé pratiquement au niveau du chœur. Très sobre il porte les noms des 27 paroissiens décédés durant cette première guerre mondiale.  Fabrication Etablissement Blanc d’Angers. (voir descriptif à la page d’Ahuillé) Il est surmonté d’une statue de Sainte Jeanne d’Arc.

Photos JLC 11 Août 2014.

St Germain d'Anxure 1 - CopieSt Germain d'Anxure - Copie

________________________________________________________________________

A la sortie nord du village, en bordure gauche de la D. 12, se trouve le cimetière communal. Lors des travaux de mise en conformité des tombes en déshérences, les corps de 5 soldats morts pour la France inhumés dans ces tombes familiales ont été regroupés dans une sépulture unique située à droite et au premier rang de la nécropole. Ces travaux ont été réalisés début 2017 avec l’aide financière du Souvenir Français.

DSCN1978 - Copie

Sur la croix on peut lire « A nos soldat » – Sur la première plaque  » Ici reposent les soldats morts pour la France ». Sur la seconde plaque les noms et la date de décès des 5 soldats inhumés en cet endroit : Louis Fréard 24 juillet 1915 – Joseph Brouillé 9 octobre 1915 – Arthur Fréard 26 septembre 1916 – Jules Chesnel 16 juillet 1917 -Joseph Coulange 17 octobre 1918.

Photo J.L. Cholet 11.06.2017

________________________________________________________________________

A l’angle de la D 12 et du CV 3 , ce monument a été érigée à la mémoire de deux résistants d’ Andouillé sauvagement abattus par les SS le 3 août 1944 :

– Maurice DAVID

– Roger GARNAVAULT

Photos : www.petit-patrimoine.com St Germain d'Anxure Monument Résistance - Copie

explo_4_53222_1_photo2_g