Saint-Quentin-Les-Anges

icraon[1] (2) - Copie

Commune : SAINT-QUENTIN-les-ANGE (53400) 

(Le nom de « les Anges » fut ajouté suite demande préfectorale en 1937.)

Canton de : Craon (1984)

 

Fiche mise à jour le 25 Janvier 2018 – 23 Juin 2018.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Photo JLC – 3 Novembre 2013.

Description :

 Stèle réalisée en granit de Belgique. Elle est surmontée d’une croix de guerre et mesure 3 mètres 30 de haut pour une base de 1 mètre 20 de large. Le sommet est orné d’un motif en fonte de fer “Casque sur Drapeaux”. Il surmonte une petite croix de Genève dorée sous laquelle figure la dédicace et la liste des enfants de la commune morts pour la patrie. C’est sur le socle que sont gravés les noms des morts de la guerre 1939-1945.

Emplacement : Cimetière communal

Architecte        : M. P. Gernet

Sculpteur         : M. A. Bouvier

Entrepreneur : Etablissement Isidore Bazin – Laval

Inscriptions :

 Aux Morts pour la France
Honneur et Reconnaissance
à nos Héroïque Défenseurs
Offert par la Commune
A Nous le Souvenir
A Eux l’Immortalité*

*Devise du Souvenir Français.

Nombre de tués

en 1914-1918 : 34

en 1939-1945 : 6

La construction de ce monument fut décidée lors de la réunion du conseil municipal du 28 novembre 1920, Monsieur Georges Beucher étant maire. Elle fut financée entièrement par une souscription communale qui permit de réunir la somme de 3.186 Francs pour une dépense prévue de 3.098 Francs. C’est le dimanche 10 avril 1921 qu’eurent lieux les festivités de bénédiction et d’inauguration.

____________________________________________________________________________________________

Liste  Alphabétique des Morts de la Commune. (Sources MémorialGenWeb – Agnès Morenne)

Le recensement de l’année 1911 faisant état d’une population de 748 habitants, le pourcentage des décès durant le  premier conflit  mondial s’élèverait  à 4.54 % des  habitants de la commune, soit 9.08 % de la population mâle et 27.24 % de la  génération 20-40 ans de cette même population.

1 – Monument aux Morts.

Grade Nom Prénoms – Unité . Conflit Date Lieu Circonstance de décès                   – Age
Soldat BEDOUET Maurice – 554e Cie de C.V. 1939-1945 † 27.09.1940 au camp de prisonniers de Gien (Loiret) MplF  27
Caporal BELAIS Arsène. – 268e R.I.
1914-1918         . 10.12.1914 à Zonnebeke, région d’ Ypres Belgique Tué à l’ennemi.  29
Soldat BELLANGER Alexandre*- 272e R.I.
1914-1918 11/01/1915 à Sainte-Menehould (Marne) Suite de maladie en service.  41
Sergent BESNIER Gustave E.*- 124e R.I.Croix de Guerre
1914-1918 17/07/1918 à l’ambulance de La Veuves (Marne) Des suites de blessures.  24
1939-1945 21/05/1944 à Nordhausen, Dora Allemagne Déporté à Buchenwald,   35
Soldat BODIN F.
1914-1918 1915 Marne (Marne)   –
1914-1918 24/04/1915  à l’Hôpital de Laval (Mayenne) Suite de maladie en service.  27
Caporal BRETONNIER Léon*- 124e R.I.
1914-1918 13.03.1915 à Pertes-les-Hurlus (Marne) Tué à l’ennemi.  33
Soldat BRILLET Auguste* –
1914-1918 28.07.1916 à Nice (Alpes M.)   –
1914-1918  18.071915 à l’Hôpital N° 4 Verdun (Meuse) Suite de blessures.  32
1914-1918 08/10/1918 à Orfeuil, Semide (Ardennes) Tué  à l’ennemi.  29
Soldat COCANDEAU François*- 135e R.I.
1914-1918 21.07.1915 à l’hôpital anglais de Fécamp (Seine Inf.) Des suites d’accident   33
Soldat DENOUS Eugène – 25e R.I.T.
1914-1918 18.12.1914 à Aix-Noulette (Pas-de-Calais) Tué à l’ennemi.  40
Soldat FOUGERON Henri* – 416e R.I.
1914-1918 14.12.1917 à Saint-Quentin (Mayenne) Des suites de maladie en service.  22
Soldat GASTINEAU Henri*-  404e R.I.
1914-1918 20.11.1915 à l’ambulance 4/11 à Berny-Rivière (Aisne) Suite de blessures  20
Soldat GAUTIER Albert* 270e R.I.
1939-1945 03.05.1945 à Brandebourg (Allemagne) par noyade dans l’Elbe  37
Soldat GENDRY Marin*-  117e R.I.
1914-1918 15.07.1918 à Chatillon/Marne – (Marne) Tué à l’ennemi.  19
1914-1918 04/06/1916 à Vaux-devant-Damloup Meuse Tué à l’ennemi.  33
1914-1918 †15.04.1918 à l’Hôpital n°14 de Beauvais (Somme) Suite de blessures  30
Soldat LEBRETON Anatole – 168e R.I.
1914-1918 1917 à Ornes (Meuse) Tué  à l’ennemi.  19
Soldat LEDOUX Marin René*- 107e R.I.T.
1914-1918 30/03/1916 à l’ambulance de Dugny-sur-Meuse (Meuse) Suite dee blessures.  45
Soldat LOYANT Léon Alexandre * – 130e R.I.
1914-1918 27/09/15 à L’-Epine-de-Védegrange (Marne) Tué  à l’ennemi.  24
Soldat MADIOT Georges* –
1914-1918 02.06.1915 à Saint-Quentin (Mayenne)   –
Soldat MORICEAU Joseph*– 130e R.I.
1914-1918 23.08.1914 Virton Belgique Tué à l’ennemi.  24
Soldat NANNET Georges –  25e R.I.T.
1914-1918 26.08.1914 près de la gare de Cambrai (Nord) Tué à l’ennemi.  36
Soldat PERSIGANT Alphonse – 404e R.I.
1914-1918 20.07.1916 devant Belloy-en-Santerre (Somme) Disparu au combat.  34
1914-1918 03.11.1914 à l’hôpital de St. Just-des-Fossés  (Oise) Suite de fièvre typhoïde.  27
Soldat PIQUET Joseph* – 604e Rgt. Pionniers
1939-1945 13.05.1940 à Perwez (Belgique) MplF  28
Soldat PLANCHENAULT Victor Joseph* – 124e R.I.
1914-1918 26/09/1915 à  Aubérive (Marne) Tué  à l’ennemi.  27
Soldat POTELLE Jonas -116eR.I.
1914-1918 31.08.1915 à Lacroix-sur-Meuse (Meuse) Tué  à l’ennemi.  32
Soldat PROD’HOMME Pierre* – 
1939-1945 24.11.1942 à Saint-Quentin  25
Soldat RICHARD Louis* – 271e R.I.
1939-1945 21.04.1945 à Berlin Allemagne Décédé en captivité.  40
Sergent RIMBEAU Eugène.*-  12e Bt. Malgache
1914-1918 02.09.1918 à Terny-Salny (Aisne) disparu au combat   25 
Soldat ROBINEAU Pierre* – 67e R.I.
1914-1918 †  le 02.12.1916 à l’Hôpital n°32 de Bray/Somme Suite de blessures.  22
1914-1918 03/04/1915 à l’Hôpital n° 4 de Béziers (Hérault) Suite de blessures.  23
Soldat SEUREAU Stéphane*- 63e R.I.Croix de Guerre
1914-1918 12.08.1918 à l’ambulance 13/22 de Mareuil-sur-Ay (Marne) Suite attaque aux gaz.  24
Soldat TROPVALET Francis*- 124e R.I.
1914-1918 04.11.1914 à Andechy (Somme) Tué à l’ennemi.  31
Caporal TROPVALET Isidore*.– 36e R.I.
1914-1918 11.04.1916 à Verdun (Meuse) Tué  à l’ennemi.  35
Soldat TROUILLEAU François*– 25e R.I.T.
1914-1918 07.10.1914  à l’Hôpital n° 28 de  Dinard (I&V) Suite de blessures.  36

*figure sur les plaques apposées à l’Eglise.

2 – Livre d’Or des Pensions. (Sources MémorialGenWeb)

Nom Prénoms Conflit Date & lieu de décès Médailles  
1914-1918 11/01/1915 Sainte-Menehould (51)    
1914-1918 24/04/1915 Laval (53)    
1914-1918 05/05/1917 Froidmont-Cohartille (02)    
1914-1918 15/07/1915 Verdun-sur-Meuse (55)    
1914-1918 08/10/1918 Semide (08)    
1914-1918 07/09/1914 Verdun-sur-Meuse (55)    
1914-1918 21/07/1915 Fécamp (76)    
1914-1918 01/09/1917 Angers (49)    
1914-1918 14/12/1917 Saint-Quentin-les-Anges (53)    
1914-1918 20/11/1915 Berny-Rivière (02)    
1914-1918 16/04/1918 Beauvais (60)    
1914-1918 08/09/1917 Ornes (55)    
1914-1918 30/03/1916 Dugny-sur-Meuse (55)    
1914-1918 27/09/1915 Saint-Hilaire-le-Grand (51)    
1914-1918 22/08/1914 Virton, province de Luxembourg Belgique    
1914-1918 20/07/1916 Belloy-en-Santerre (80)    
1914-1918 26/09/1915 Aubérive (51)    
1914-1918 31/08/1915 Lacroix-sur-Meuse (55)    
1914-1918 02/09/1918 Terny-Sorny (02)    
1914-1918 02/12/1916 Bray-sur-Somme (80)    
1914-1918 03/04/1915 Béziers (34)    
1914-1918 12/08/1918 Mareuil-sur-Ay (51)    
1914-1918 04/11/1914 Andechy (80)    
1914-1918 11/04/1916 Verdun-sur-Meuse (55)    
1914-1918 07/10/1914 Dinard (35) Sépulture

__________________________________________________________________________

Loi du 4 Avril 1873 – Concession du 2 Juillet 1876

Dans le cimetière de Saint Quentin se trouve cette double sépulture de soldats français décédés durant le conflit avec la Prusse en 1870-1871. Reposent dans cette tombe :

Auguste Guideau du 2e Dragon et Pierre Bertron Garde Mobile

 

Photo Jean-Marie Picard -18.07.2013MàM Saint-Quentin-les-Ange

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo JLC – 2001

_______________________________________________________________________________________

Dans l’Eglise Saint Quentin (XIe – XVIe –  XXe) de cette commune du Sud Mayenne sont apposées deux plaque de marbre noir en hommage aux morts pour la France de Saint Quentin-les-Anges. La première porte les noms de 30 membres de la paroisse décédés durant la Grande Guerre.  La seconde donne les noms des 6 habitants décédés durant le second conflit mondial. Sur les deux panneaux les  prénoms et noms sont gravés à gauche  et les dates et lieux de décès à droite, les deux listes étant séparés par une ligne verticale. Comme indiqué par les inscriptions situées dans le bas de la plaque supérieure, elle fut inaugurée le 15 Juillet 1919, Victor Bergère étant Curé de la Paroisse et Auguste Piquet (1858-1959),  Maire de la Commune.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fiche mise à jour le 4 Novembre 2013

Photos JLC – 3 Novembre 2013.