LIVET-en-CHARNIE

ievron[1] - Copie - Copie

Commune : LIVET-en-CHARNIE (53150)

Canton d’ : Evron! (1984)

 

Fiche mise à jour le 14 août 2014.

MàM Livet en C. - Copie

Photo JLC 13 Août 2014.

Description :

Imposant monument en pierre sculptée avec son urne funéraire au sommet – croix de guerre et fourragère sur la face avant – palme et couronne sur le socle. Haut de 3 mètres 80, faisant 1 mètre 60 de coté à la base, il domine le carrefour des routes de Sainte Suzanne et Saint Christophe du Luat. La face avant reçoit la dédicace, les faces latérales les noms des défunts.
De la grille qui l’entourait ne reste que deux cotés. L’accès de l’emplacement où le monument est érigé se fait par un escalier de 4 marches.

Emplacement : Angle des routes  D 140 et D 9

Architecte :        M. Faubert

Entrepreneur : Etablissement Rossignol – Evron

Inscriptions :    (sur le socle )

Livet-en-Charnie à ses Enfants Morts pour la France

Gloire – Patrie – Honneur

Décédés :

en 1914-1918 : 17

en 1939-1945 :   1

en Indochine :    1

La construction de ce monument fut décidé lors du conseil municipal du 25 juin 1922, conseil présidé par M. Louis Edgard de la Butte Maire de la commune. Ce monument fut érigé sur un terrain de 25 m², terrain offert gracieusement par Monsieur Veniel, ancien Maire d’Evron. Il en coûta la somme de 6.210 Francs, somme couverte par le montant de la souscription publique qui s’éleva à 1.203,50 Francs. – Somme à laquelle s’ajouta  les crédits votés sur le budget communal. L’inauguration se déroula le 22 octobre de la même année.

Liste Alphabétique des Morts de la Commune

(Sources : MémorialGenWeb>Mémoire des Hommes>Agnès Morenne)

 Le recensement de l’année 1911 faisant état d’une population de 243 habitants le pourcentage des décès durant le  premier conflit  mondial s’élèverait  à 7.41 % des  habitants de la commune, soit 14.82  % de la population mâle et 44.46% de la  génération 20-40 ans de cette même population.

Grade – Nom – Prénoms – Unité Conflit Date Lieu Circonstance de décès Médailles
Soldat ALEXANDRE Alexis – 370e R.I.
1914-1918 † 02-08-1916 à l’ambulance 3/5  Froidos (Meuse) de  Blessures  
Soldat BLANCHARD Francis – 330e R.I.
1939-1945 † 26-12-1941 à Livet en Charnie   
Soldat BLANCHARD Maurice Adolphe – 102e R.I.
1914-1918 † 26-07-1917 à Saint Génis (Rhône) Maladie en service  
Soldat BRETONNIÈRE Arsène Henri – 130e R.I.
1914-1918 † 04-11-1914 à Andéchy (Somme) Mort sur le terrain  
1914-1918 †  ?  
Indochine † 23/02/1953 à Thau Sien (Tonkin) Viet-Nam (Indochine) LH CG  
1914-1918 †  ?  
Soldat DESNOS Henri Joseph – 5e Cuirassiers
1914-1918 † 15-07-1917 à Sillery (Marne) Tué à l’ennemi    
1914-1918 †  ?  
Soldat DUBOIS Fernand Jacques – 135e R.I.
1914-1918 † 25-09-1915 à Aguy (Pas-de-Calais 62) Disparu au combat,  
Soldat DUBOIS Georges François -124e R.I.
1914-1918 † 02-06-1916 à Vaux devant Damloup (Meuse) Tué à l’ennemi  
Soldat GIBON Joseph Pierre – 124e R.I.
1914-1918 † 11-12-1915 à l’ambulance 7/2 Cuperly (Marne) De blessures
 
Soldat HAMELIN Célestin Auguste – 130e R.I.
1914-1918 † 08-08-1918 à Orfeuil (Ardennes) Mort sur le terrain  
Soldat HOUDU François Jean Baptiste – 124e R.I.
1914-1918 † 29-05-1918 au combat du Téton à Baconnes Tué à l’ennemi  
Soldat LAMBERT Louis Mary – 404e R.I.
1914-1918 † 07-11-1918 à l’ambulance 248 à Méru (Oise) De pneumonie  
1914-1918 †  ?  
Caporal LEPEC Jules Auguste – 124e R.I.
1914-1918 † 10-08-1918 à Prosnes (Marne) Tué à l’ennemi   
Soldat MÉZIÈRE Eugène Victor – 124e R.I.
1914-1918 † entre le 25 et 26-09-1915 à Baconnes (Marne) Tué à l’ennemi  
Caporal ROUZIÈRE Joseph Albert – 77e R.I.
1914-1918 † 09-07-1917 à l’ambulance 4/9 Beaurieu (Aisne) Blessures
de guerre

 Le monument en 2001.

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________

C’est sur le mur droit de l’Eglise Saint Martin (XIe-XIIe) de Livet-en-Charnie que sont fixées les deux plaques rendant hommage aux 13 paroissiens de la commune Mort pour la France. La première ne comporte que 12 noms de défunts classés par  ordre alphabétique et par années de conflit alors que le monument aux morts communal  affiche 17 patronymes. La seconde est dédié au soldat mort en 1941. Sur la base est inscrit « Donnez-leur Seigneur le Repos Eternel »

Eglise Livret 1 - Copie

Photos JLC  : 13 Août 2014.

Eglise LIvet 2 - Copie