Trans.

ibais - Copie

Commune : TRANS (53160)

Canton de : Bais (1984)

Fiche mise à jour le 12 décembre 2017 – 29 Juin 2018 – 8 Septembre 2018.

Description :

Socle quadrangulaire en ciment armé, haut de 2 mètres 80 portant la statue du “Poilu Victorieux”*. Sur le socle sont fixées trois plaques en marbre noir, au centre pour la dédicace, sur les cotés pour les listes des enfants de la commune morts pour la patrie. Une croix de guerre en bronze et les dates 1914-1918 ornent le haut du piédestal. Des obus reliés par 16 mètres de chaînes ceinturent l’édifice.

*voir la description sur la commune de Chevaigné du Maine.

Emplacement : A l’intersection de la D 149 & D 205

Entrepreneur : Maison Bouleau – Villaines -la-Juhel

Sculpture :         Eugène Paul Bénet (1863-1942)

Inscription :

 Aux Enfants de Trans
Morts pour la France

Nombre de tués
en 1914-1918 : 34

en 1939-1945 : 4

La décision de construction de ce monument fut approuvée le 12 février 1922. Il entraîna une dépense de 13.000 Francs. Somme qui sera couverte par les crédits suivants : communaux – 6.911 Francs – souscription – 2.450 Francs 50 – emprunt – 4.289 Francs. L’inauguration eue lieu le dimanche 31 juillet 1922 en présence du Maire, Monsieur Louis Letonnelier ainsi que de nombreux parlementaires et élus. .
En 2007 ce monument fut entièrement rénové par les soins de la Municipalité. En particulier la statue du Poilu peinte et décoré par un spécialiste en uniforme militaire.

A  proximité du monument est exposé un canon allemand de calibre 10 cm Type K14 (?). Il fut cédé à la commune au titre des prises de guerre à la suite premier conflit mondial. En relativement bon état il  était encore en place en 2017.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

_________________________________________________________________________________________________________

Trans._001

MàM Trans

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carte postale collection de M. Raymond Lecompte  Voutré.

________________________________________________________________________________

Liste Alphabétique des Morts de la Commune. (Source MémorialGenWeb>Agnès Morenne>Mémoire des Hommes)

Le recensement de l’année 1911 faisant état d’une population de 806 habitants, le pourcentage des décès durant le  premier conflit  mondial s’élèverait  à 4.22 % des  habitants de la commune, soit 8.44 % de la population mâle et 25.32 % de la  génération 20-40 ans de cette même population.

Grade Nom Prénoms Unité    Conflit             . Date lieu  et circonstance de décès Médailles Age
Soldat BÉZANNIER Marcel Étienne – 112e R.I. 1914-1918 † 24/05/1916 à la Côte 304 d’Esnes-en-Argonne (Meuse) Tué à l’ennemi.  28
Soldat BIBRON Henri Louis – 604e Pionniers 1939-1945 01/1945 en Prusse Oriental Allemagne ?  38
Canonnier BLANCHARD Albert – 104e R.A.L. 1914-1918 † 16/10/1918à l’hôpital de Mehun-sur-Yèvre (Cher) Suite maladie.  30
Soldat BORDEAU Henri Joseph J  – 404e R.I. 1914-1918 † 17/09/1916 à Belloy-en-Santerre (Somme) Tué à l’ennemi.  21
Clairon BREUX Adrien Auguste – 203e R.I. 1914-1918 † 10/06/1916 à l’ambulance 12/8 de Rampont (Meuse) Suite de blessures. Médaille MilitaireCroix de Guerre  38
Soldat BRUNEAU Camille – 24e R.I. 1939-1945 † 15.03.1942 en captivité à Aschatz (Allemagne) Suite de maladie en service.  27
*Sapeur BRUNEAU Gustave – 28e Bt. du Génie 1914-1918 † 06/05/1917 à Courcy (Marne) Tué à l’ennemi par obus.  19
Soldat COUASNON Constant – 129e R.I. 1914-1918 † 22/05/1916 à Douaumont (Meuse) Tué à l’ennemi.  26
Soldat DUTERTRE Victor 7e Cie – 81e R.I. 1914-1918 † 20/08/1917 à Chattencourt (Meuse) Tué à l’ennemi.  31
Soldat ECHIVARD Julien J.B. -330e R.I. 1914-1918 † 04/11/1914 à Andéchy (Somme)  Tué à l’ennemi.)  29
Soldat FILOCHE François Albert – 130e R.I. 1914-1918 † 22/08/1914 à Virton Belgique – Tué à l’ennemie.  21
Soldat GERMAIN Jules Vital  – 330e R.I. 1914-1918 † 20/04/1917 en captivité au Lazaret de Hammelburg, Allemagne Suite d’un cancer.  36
Soldat GUESNE Constant –  65e R.I. 1914-1918 † 05/05/1917 au Chemin des Dames (Aisne) Suite de blessures.  19
Marsouin JANVIER Henri T. Adrien – 21e R.I.C.  1914-1918 † 11/11/1918 en captivité au Lazaret de Dyrotz Allemagne Suite de maladie en service.  30
Caporal JEUSSE Joseph Édouard –  350e R.I. 1914-1918 † 22/05/1918 à l’ambulance 13/3 de Suippes (Marne) Suite de blessures.  32
Soldat JUGE Albert Vital – 129e R.I. 1914-1918 † 25/04/1916  à l’Hôpital de Montargis (Loiret) Suite de blessures.  28
Soldat JUSSEAUME Pascal Cl. –  330e R.I.  1914-1918 † 02/03/1916 à l’Hôpital de Revigny-sur-Ornain (Meuse) Suite de blessures.  40
Soldat LECHAT Auguste Alexis – 330e R.I. 1914-1918 † 28/02/1916 à Manheulles (Meuse) Tué à l’ennemi.  31
Soldat LECHAT Victor – 26e R.I.T 1914-1918 † 12/12/1915 à l’hôpital de Mont-de-Marsan (Landes) Suite blessures.  38
Soldat LERICHE Casimir A. – 12e Cuirassiers 1914-1918 † 30/05/1918 à la Ferme-de-Mareuil (Aisne) Disparu au combat.  21
Soldat LERICHE Vital Louis – 101e R.I. 1914-1918 † 28/02/1915à Perthes-lès-Hurlus (Marne)  Disparu au combat.  20
Soldat MORTIER Albert J.-B.- 5e R.I. 1914-1918 † 03/09/1918 à Bucy-le-Long (Aisne) Tué à l’ennemi.  21
Brigadier PERRIN Aimé Ernest – 25e R.A. 1914-1918 † 17/04/1917 à Thuisy (Marne) Suite de blessures.  25
Soldat PERRIN Alexis J-Baptiste – 350e R.I. 1914-1918 † 26/05/1916 à Beauséjour – Minaucourt (Marne) Tué à l’ennemi.  28
Dragon PEUVRIER Emile – 27e Dragons 1914-1918 † 25/09/1918 à l’Hôpital de Provins (Seine et Marne) Suite maladie.  35
Soldat PINOT Joseph J-Baptiste –  150e R.I. 1914-1918 † 27/07/1915 au Four de Paris Vienne-le-Château (Marne) Tué à l’ennemi.  34
Soldat PUERTOLAS Mariano – ? 1939-1945 06/1942 à ?   –
Matelot RAISON Georges – Marine Nationale 1914-1918 † 24/11/1918 Disparu en mer sur le patrouilleur Cérisole.  24
Soldat REMON Eugène Joseph –  124e R.I. 1914-1918 † 27/07/1915  à l’Hôpital militaire du camp de Châlons-sur-Marne Suite de blessures.  24
Caporal RICHER Lucien A.- 1er Gr. d’Aviation 1914-1918  † 05/10/1918 à l’Hôpital 360 de Chartres (Eure et Loire) Suite maladie en service.  32
Soldat RONDEAU Camille –  4e Esc. du Train 1914-1918 † 24/10/1918  à l’Hôpital n°183 de Versailles (Seine et Oise) Suite maladie en service.  35
Soldat RONDEAU Charles Joseph – 103e R.I. 1914-1918 22/08/1914 Ethe, province de Luxembourg Belgique  21
Soldat RONDEAU François G.-  36e R.I. 1914-1918 † 21/08/1918 à La Berlière-Gury (Oise) Tué à l’ennemi. Croix de Guerre  22
Soldat ROULAND François A.– 103e R.I. 1914-1918 † 22/08/1914 à Ethe Belgique – Tué à l’ennemi.  21
Soldat ROULAND Pierre – 53e R.I.  1914-1918 † 05/04/1917 aux  Éparges (Meuse) Tué à l’ennemi.  23
Soldat SALIN Joseph Auguste – 75e R.I. 1914-1918 † 28/09/1915 à Saint-Remy-sur-Bussy (Marne) Suite de blessures.    32
Soldat VIELLE Gervais Auguste C.- 216e R.I. 1914-1918 † 06/03/1917 à Paroches (Meuse) Tué à l’ennemi.  28
Soldat VOINCHET Marcellin  1939-1945 05/1940 à ?  –

* Voir photo en bas de page (Source :  » La Mayenne dans la Grande Guerre » de Patrice Mongondry.)

______________________________________________________________________________
A l’intérieur de l’Eglise Saint Nicolas de Trans deux panneaux donnent les noms de 45  paroissiens Morts pour la France entre 1914 et 1918. Situés de part d’autre du chœur les deux plaques en marbre indiquent es noms et prénoms des défunts qui sont inscrits dans l’ordre des décès, par année de guerre, suivis du lieu et de la date de leur disparition.
_______________________________________________________________________________

Trans 2 - CopieTRans 3. - Copie

Trans 1

Trans 4

 

 

 

 

 

 

 


 

________________________________________________________________________________

A mi chemin entre Trans et Courcité, au croisement entre la D 149 et la route menant à La Nivelaie, se trouve ce monument élevée à la mémoire d’Edouard Lemée de Montsûrs, membre du maquis Fleury, abattu  par les Allemand; en ce lieu, le 6 Août 1944. Elle porte l’inscription « Edouard Lemée F.F.I. Mort pour la France à cet endroit au combat du 6 Août 1944 ».

Stéle Trans 1 - CopieStéle Trans 2 - Copie

 

 

 

 

 

 

 

 

__________________________________________________

Photo du Sapeur Bruneau lors de son service militaire au 1er Génie.

G.Bruneau Trans